Ligue des championnes d’Afrique : L’As Mandé pour marquer l’histoire

La compétition mettra aux prises quatre équipes : l’AS Mandé, les Seven Stars de Cap-Vert, le Détermine Girls FC du Libéria et l’AS Dakar Sacré-Cœur du Sénégal

 

Le coup d’envoi de la première édition de la Ligue des championnes d’Afrique sera donné demain (24 juillet) au stade Estàdio Nacional de Cabo au Cap-Vert. L’honneur reviendra au représentant du Mali, l’AS Mandé et à Seven-Stars du Cap Vert d’ouvrir le bal du tournoi. Cette confrontation sera suivie du duel entre Determine Girls FC du Liberia et l’AS Dakar Sacré-Cœur du Sénégal.

Après l’hôte de la compétition, les championnes du Mali en titre effectueront leur deuxième sortie le mardi 27 juillet contre Détermine Girls FC du Libéria. Ensuite, les Mandékas, finalistes de la 6è édition de la Coupe du Mali perdue 3-1 contre les Super Lionnes il y a quelques jours, boucleront la boucle le vendredi 30 juillet contre l’AS Dakar Sacré-Cœur du Sénégal. Il n y’a qu’un seul ticket en jeu qui reviendra à l’équipe vainqueur du tournoi. Pour participer à la phase finale de la compétition, prévue en novembre en Égypte, l’AS Mandé doit donc gagner tous ses trois matches ou totaliser le plus grand nombre de points, à l’issue des trois journées de débats.

Le représentant du Mali est arrivé à Praia mercredi dans la matinée et l’équipe est au grand complet. Jointe au téléphone, Rokiatou Samaké, la technicienne des Mandékas a dit sans détours que l’objectif principal est la qualification pour la phase finale. «Nous sommes bien arrivées à Praia, l’équipe est bien logée et nous avons déjà fait notre première séance d’entraînement. Nous attendons maintenant le résultat des tests Covid-19, avant d’entrer dans le vif du sujet», a confié l’ancienne internationale.

«Dans ce genre de tournoi, le premier match est toujours important et doit être négocié à tout prix. On se battra pour engranger les trois points contre les Seven Stars et éviter toute éventuelle pression pour la suite des événements», a ajouté celle que l’on appelle familièrement Rose. La capitaine de l’AS Mandé abondera dans le même sens.

«Toutes les joueuses sont conscientes de l’enjeu de cette compétition, nous savons toutes que l’objectif de toutes ces équipes est la qualification pour la phase finale. Il faut être au top pour espérer décrocher le précieux sésame. Nous sommes prêtes et nous n’avons qu’un seul objectif : retourner au bercail avec le ticket de la phase finale», a dit Salimata Koné.

Pour mémoire, cette première édition de la Ligue des championnes d’Afrique se jouera dans une formule de championnat aller-simple et l’équipe qui totalisera le plus grand nombre de points à l’issue des six matches, sera sacrée championne de la zone, synonyme de qualification pour la phase finale. Le bouquet final de la compétition regroupera huit sélections au pays des Pharaons : l’Égypte, hôte du tournoi, le représentant du Nigeria, vainqueur de la dernière CAN et les six clubs vainqueurs des tournois qualificatifs organisés par zone. Ces huit équipes seront réparties en deux groupes de quatre équipes.

Djènèba
BAGAYOKO
LES 20 MANDEKAS
Gardiennes :
 Aïssatou Diallo, Mariam Camara, Coumba N. Diallo.

Défenseuses : Salimata Koné, Oumou Traoré, Oumou Coulibaly, Aïcha Samaké, Aïssata Keïta, Mako Ouattara.

Milieux : Fatoumata Doumbia, Fatoumata Diarra, Korotoumou Keïta, Aminata Dia, Djènèba Doumbia, Djènèba Kansaye, Sali Koné.

Attaquantes : Bassira Touré, Hawa Traoré, Mabinte Camara, Rokia Coulibaly.

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook sur