Coupe du monde de basket-ball féminin : La Fiba ouvre une enquête après une bagarre entre des joueuses maliennes

L’instance dirigeante mondiale du basket-ball a ouvert une enquête après qu’une bagarre a éclaté entre des joueuses du Mali lors de la Coupe du monde féminine en Australie.

Un membre de l’équipe a attaqué une co-équipière dans la zone mixte, où les journalistes interviewent les joueurs, après leur défaite 81-68 contre la Serbie lundi.

Ce résultat a éliminé le Mali du tournoi après sa quatrième défaite.

Alors que d’autres personnes intervenaient pour mettre fin à la bagarre, l’incident a été filmé par la télévision serbe.

Dans une déclaration, la Fiba a déclaré : « Suite à cet incident, Fiba a ouvert une enquête. Une fois l’enquête terminée, Fiba décidera de toute mesure disciplinaire applicable. »

La Serbe Sasa Cado, qui était interviewée à ce moment-là, avait l’air visiblement choquée, faisant un pas en arrière alors que Salimatou Kourouma lançait au moins trois coups de poing à Elisabeth Dabou.

Le tournoi de Sydney a été extrêmement frustrant pour les Maliennes, qui sont l’une des deux équipes de la finale à 12 équipes qui n’ont pas encore gagné un match, après des défaites contre le Japon, l’Australie et la France.

Le Mali ne participe au tournoi qu’après que le Nigeria, champion d’Afrique, qui a battu ses compatriotes ouest-africains lors de l’Afrobasket féminin de l’année dernière, ait été retiré du tournoi par son gouvernement en raison de problèmes liés au basket-ball nigérian.

Le basket-ball malien a également été confronté à des défis considérables ces derniers temps, avec un rapport en 2021 décrivant des « décennies » d’abus sexuels dans le sport féminin du pays.

Le rapport a été commandé par la Fiba, qui a disculpé son président – le Malien Hamane Niang – d’avoir négligé ces abus alors qu’il dirigeait la fédération malienne de basket-ball entre 1999 et 2007.

Source : BBC Afrique

Suivez-nous sur Facebook sur