Sortie annoncée de l’imam Dicko: Panique au sommet de l’Etat ?

L’Imam Mahmoud Dicko va animer ce dimanche 28 novembre 2021 à Baco-Djicoroni-ACI un point de presse après une séance de prière pour le Mali. Une annonce qui n’a pas manqué de semer une certaine panique au niveau de certains cercles du pouvoir étatique, devenus très fébriles.

Depuis l’annonce de cette séance de prière afin d’implorer la clémence de Dieu pour la situation, c’est la panique générale. L’ancienne autorité morale du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) est prise à partie. Certaines fausses informations sont véhiculées sur les réseaux sociaux faisant état d’une combine entre l’Imam Dicko et l’ambassadeur de France à Bamako. Ce qui a été démentie dans une vidéo nocturne par Mahmoud Dicko qui a été déchargé de sa mission de bons offices sous la pression de la France. Pourquoi tant de panique ? Qui est donc derrière ces fausses informations pour dénigrer l’Imam Mahmoud Dicko dont le patriotisme ne souffre d’aucun doute ? Pourquoi cultiver tant de haine et d’intolérance au moment où le pays a plus besoin de cohésion entre ses fils pour faire face aux urgences qui menacent l’existence de la nation ?
« Ceux qui comptent sur l’imam pour les aider dans leur jeu trouble seront déçus. L’imam va prier pour le Mali, soutenir la transition et faire quelques remarques », a posté Abdoul Karim, ancien député d’Ansongo sur sa page facebook.
Après le coup d’Etat contre le président Ibrahim Boubacar Kéïta, l’Imam Mahmoud Dicko avait annoncé au cours d’un meeting au Palais de la Culture qu’« on ne donnera à personne un chèque en blanc ». En un mot, l’ancien président du Haut Conseil islamique du Mali voulait dire que personne ne dirigera ce pays comme il le veut.

Source: Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur