Pour échapper à la prison, Bakary Togola fait le « Baya » à Haïdara

« Le Paysan milliardaire », Bakary Togola, a-t-on appris sur les réseaux sociaux, est allé faire le « Baya » à Chérif Madana Haïdara, le chef spirituel des « Ansardine ». Pour ceux qui ne le savent pas faire du « baya » dans le jargon des adeptes inconditionnels de Haïdara , c’est de faire allégeance à ce dernier en jurant de ne plus commettre aucun acte interdit par Le Saint Coran.

En réintégrant le très grand regroupement des « Ansar » comme ils se font appeler eux-mêmes, Bakary Togola et sa famille vont retrouver du coup la protection des millions de fidèles de cette confrérie musulmane et celle de son chef qui, il faut le reconnaître, a une très grande influence sur les tenants du pouvoir à Bamako, pouvoir désormais renforcé du fait de son actuel statut de président du Haut conseil islamique du Mali.
Bakary Togola qui est en liberté provisoire en attendant de passer devant la Cour d’assises où il doit répondre du chef d’accusation de détournement de biens publics à hauteur de 9 milliards de FCFA se met en quelque sorte sous la protection de Haïdara pour éviter d’aller en prison et même, peut-être, bénéficier d’un non-lieu pour qui connaît la justice malienne.

Seulement l’histoire ne nous dit pas si avant de faire le « baya » , le bamanan Bakary Togola a divorcé l’une de ses cinq femmes. Le Coran, lui, en tout cas, limite à quatre le nombre de femmes qu’un musulman est autorisé à épouser.

 

Source: Le Sphinx

Suivez-nous sur Facebook sur