MAIRIE DE LA COMMUNE V DU DISTRICT DE BAMAKO : Le budget de 2022 fixé à plus de 7 milliards FCFA

Le maire a a organisé  le débat public pour présenter son budget primitif 2021  2022. C’était le samedi  09 octobre  2021, dans la cour de la mairie de la commune V. On notait la présence  de ses adjoints, le secrétaire général  de la mairie, l’ancien premier ministre  Ahmed Mohamed Ag Hamani et plusieurs personnalités.

Aux dires du maire Amadou Ouattara, c’est une exigence  de la loi qu’à chaque mois d’octobre que le budget  soit voté  sous l’œil superviseur des usagers de la mairie.  Pour ce faire, les responsables de la mairie organisent au préalable des assemblées générales dans les différents quartiers de la commune. Ces assemblées permettent aux 8 quartiers   de la commune V d’exprimer les besoins de la population. Et c’est autour de ces besoins exprimés que le budget est voté lors du débat public sur le budget. « Donc, les soucis de la population étant pris en compte, maintenant le conseil va délibérer. La délibération est prévue pour le 14 de ce mois », confesse le maire de la commune. Et Ouattara d’ajouter : «  Il est  clair que cet exercice est une obligation, le fait de présenter le budget communal de chaque année  et c’est ce devoir  que nous avons accompli ».  A en croire Amadou Ouattara, le budget de 2022 de la mairie est de 7 600 000 000 de FCFA. Et la marge  de salaire est plus élevée alors, que le maire est attendu sur les chantiers d’investissement. Selon lui, l’apport des bailleurs de fonds est capital pour atteindre les objectifs.

« Nous avons la volonté d’agir pour le développement de la commune. Pour transformer ces volontés en action, nous miserons beaucoup plus sur la sensibilisation pour renforcer l’apport interne », déclare-t-il. Pour le maire, le paiement des 3000 F CFA des TDR par chaque citoyen est un grand appuie pour la mairie. Mais Amadou Ouattara déplore le non-paiement de ces frais par des habitants de sa commune, estimant que les gens ne veulent pas se soumettre à cette obligation de payer les TDR.

Lassi Sanou

Source: Journal Le Démocrate Mali

Suivez-nous sur Facebook sur