Lutte contre la Criminalité : La Brigade Anti Criminalité (BAC) forme ses nouveaux éléments

C’est parti depuis ce lundi 8 Février 2021 dans les locaux de l’Ecole Nationale de Police (ENP) sis à Tomikorobougou en commune III du district de Bamako, pour la formation des policiers nouvellement  affectés à la Brigade Anti Criminalité (BAC).

 

Supervisé par le Commissaire  principal  Seydou Sissoko commandant de la Brigade Anti  Criminalité (BAC) et assisté de son adjoint le commissaire Youssouf Coulibaly, les policiers nouvellement affectés  à la (BAC ) sous la houlettes  des  formateurs  tels  les sergents chefs de police Baba Dembélé, Sory Ibrahim  Aliou yattara  et les Sergents  Issa Konaté , Salimata Diarra  et  Yayi Sissoko  vont être formés, durant un mois dans plusieurs domaines  notamment : le Processus d’armes à feux , la notion sur la Criminalité, la Protection des hautes personnalités (PHP), le maniement d’armes etc.

Objectifs : renforcer les capacités de la BAC pour relever les défis dans le cadre de la lutte contre la criminalité galopante d’une part et d’autre part faire de cette unité  une référence  en matière de lutte contre le banditisme.

Selon le Sergent-Chef Baba Dembélé un des formateurs, toutes les dispositions sont prises pour que ces jeunes stagiaires puissent être bien formés avec professionnalisme afin répondre aux exigences de cette unité et de relever les défis.

Retenus à la suite d’une  présélection, les policiers affectés à la Brigade Anti Criminalité (BAC) ont validé leurs tickets  à la suite d’une série de tests ponctués de plusieurs épreuves.

Au cours de ce stage de formation,  les nouveaux éléments de la BAC vont se  familiarisés avec  le fonctionnement, et le mode d’opération de la Brigade Anti Criminalité (BAC) et s’imprégnés aussi des valeurs de cette unité qui est au devant de la scène  en ce qui concerne la lutte contre la criminalité galopante dans la cité, et aussi  la différence entre la Brigade Anti Criminalité et les autres unités de la police.

Cette initiative des nouvelles autorités du pays notamment les responsables de la Police  Nationale  à s’avoir le Directeur General  le Contrôleur General  de police  Soulaimane Traoré et son adjoint le Contrôleur General Youssouf Binima  est  salué à sa juste  valeur  par la corporation, car la Brigade Anti Criminalité (BAC) avait fortement besoin d’un renforcement  de son effectif pour faire  face aux grands défis  à relever  surtout en matière de lutte contre la criminalité.

Le courage, l’assiduité,  le professionnalisme, la discipline, et le respect  des consignes ont été les quelques conseils donnés aux stagiaires par les responsables de la Brigades Anti Criminalité (BAC)

Mohamed Kanouté

Source : Mali24   

Suivez-nous sur Facebook sur