Koro : Toute la vérité sur l’histoire de Berely

Une histoire drôle qui s’est produite à Bréli, suite à la plaisanterie entre Imam Boukari Guindo et M. Amadou Guindo. L’Imam, par plaisanterie, a questionné Amadou Guidno : « pourquoi as-tu prié dans la Mosquée Sunnite ? ».  M. Amadou lui répondit amicalement en ce terme « Ne mélangez pas les pratiques religieuses à des opinions politiques, car un musulman peut prier dans la mosquée de son choix ».

En effet, suite à cette discussion qui a eu lieu entre ces deux frères de manière amusante. Des personnes mal intentionnées ont apporté aux enfants de l’Imam de façon exagérée, les propos de sortis de la bouche d’Amadou Guindo. Après avoir appris cela ; les enfants de l’Imam n’ont pas hésité à aller attaquer M. Amadou Guido à son retour de la Mosquée, sans autant chercher à comprendre, ce qui s’est réellement passé et sans même demander l’avis de l’Imam……puis ils l’ont agressé. Ils lui ont assené un coup de barre de fer sur la tête. La victime a été évacuée au CSREF de Koro. Quelques semaines après, la victime a convoqué ses agresseurs à la gendarmerie de la ville de Koro. Par conséquent, les enfants de l’Imam ont refusé d’aller répondre à la convocation. De ce fait, une semaine plus tard, ils reçoivent une deuxième convention de la gendarmerie ; ils refusent toujours d’y aller puis ils jettent la convocation dans la cour de la famille du plaignant.

En outre, la gendarmerie a envoyé une équipe dans le village afin de connaitre ce qui s’est réellement passé là-bas. Cette équipe ayant envoyé pour connaitre la situation a aussi été agressée par les même personnes. D’ailleurs quand la gendarmerie a regagné Koro, les agresseurs et leurs complices se sont rendus au domicile M. Amadou Guindo. Ils disent qu’ils n’iront nulle part et qu’ils vont le tuer. Le Chef de village a également encaissé un coup suite à ses innervations chez la victime.  A noter que trois (0 3) personnes dont Amadou Laya Guindo ; Saidou Idrissa Guindo et Amadou Idrissa Guindo ont été blessés après le départ des gendarmes. Les gens se posent toujours des questions : quelle pourrait être la cause exacte de cette tension ? Bien qu’il ait de tension entre les deux familles pour une histoire de Chefferie. Selon les gens ce phénomène n’a rien avoir avec l’histoire de la Chefferie ni le problème de Château.

Garibou TOGO, stagiaire

Source: LE PAYS

Suivez-nous sur Facebook sur