Rentrée scolaire : Faire de l’école le socle de la prise de conscience en faveur de l’environnement

La rentrée scolaire 2021-2022 a été marquée par le lancement au Groupe scolaire «Inemassa Cissé» de Niaréla. (Commune II du district de Bamako) du projet «un élève, un arbre» par le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga. A ses côtés, des membres du gouvernement et du représentant-résident de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), M. Edmond Moukala.

 

Sur place, le chef du gouvernement a inauguré les salles de classe réhabilitées sur initiative du président de la Transition, Colonel Assimi Goïta.  Il a aussi assisté au premier cours de la classe de 2e année portant sur le changement climatique. Les élèves ont ainsi planché avec Dr Choguel K. Maïga sur les solutions pour lutter contre cette problématique. Le PM a ensuite procédé au lancement de l’opération «un élève, un arbre».

Le Représentant de l’Unesco au Mali a salué ce symbole fort que le gouvernement du Mali lance ainsi en mettant la protection de l’environnement au cœur de l’Education. Il a réaffirmé le soutien de son organisation à l’introduction de l’éducation à l’environnement dans les programmes scolaires. «L’école doit permettre aux élèves de comprendre la crise environnementale actuelle et d’avoir les savoir-faire et savoir-être nécessaires pour façonner un avenir prospère et respectueux de l’environnement», a souligné Edmond Moukala.

Naby

Source : Le Matin

Suivez-nous sur Facebook sur