Rentrée des classes des ce lundi : Le oui mais… des enseignants signataires du 15 octobre

Si les enseignants signataires du 15 octobre 2016 ont accepté de rentrer en classe dès ce lundi, ils posent tout de même certaines conditions pour une rentrée effective en attendant…

 

 C’est en principe ce matin, 1er novembre 2021 que les élèves des écoles préscolaires, fondamentales et secondaires reprennent le chemin de l’école. Cette reprise des cours intervient, après la période des grandes vacances, qui a duré moins de trois mois.

L’annonce de la Rentrée scolaire avait suscité une vive inquiétude chez les parents d’élèves et les autorités du pays en ce sens que le syndicat  des enseignants signataires du 15 octobre  2016, avait menacé de boycotter la rentrée scolaire, suite au refus du gouvernement, d’appliquer l’article 39.

Après une réunion tenue dans la soirée du 28 octobre 2021, les enseignants décident de rentrer de leur propre gré. Pour la Synergie, leur action « s’explique par leur nouvelle stratégie de mieux aborder l’année scolaire et des actions à engager en vue de l’application de l’article 39 ».  Ont-ils décidé de la mise en œuvre de certaines mesures en attendant des décisions plus fortes « que nous déciderons ensemble lors des assemblées générales qui se seront organisées dans les jours à venir.

Ces mesures, selon le circulaire diffusé prennent effet dès le premier jour de la rentrée. Il s’agit : de la non évaluation ; la non prise des classes à double division ; la non prise des classes à double vacation ; la non prise des heures supplémentaires ; la non prise des classes à effectif dépassant 50 élèves…

Les élèves, les parents d’élèves ont accueilli avec un ouf de soulagement cette décision des enseignants qu’ils qualifient de « sage ». Pour d’autres, ils ont tout simplement abdiqué.

Mohamed Keita

 Source : Arc en Ciel

Suivez-nous sur Facebook sur