Préavis de grève à l’enseignement supérieur : Le département à l’écoute de l’AEEM

Suite au préavis de grève de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) prévu du 12 au 14 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire national, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a rencontré, le mardi 6 juillet 2021, les leaders du mouvement estudiantin.

 

La rencontre était présidée par Abdoulaye Magassouba, chef de Cabinet dudit département. C’était en présence du Colonel Major Ousmane Dembélé, directeur général du CENOU (Centre des œuvres universitaires).

En effet, il y a de cela deux semaines, les responsables de l’AEEM avaient adressé un préavis de grève de 3 jours au ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Les raisons évoquées par le bureau de coordination de l’AEEM sont entre autres : la non-participation aux concours de la fonction publique des étudiants qui sont passé par le système LMD ; le retard lié au paiement des bourses et des trousseaux au titre de l’année universitaire 2019-2020 ; le prélèvement de 5 000 FCFA sur les trousseaux au lieu de 7 500 FCFA sur les bourses ; et la non application de la feuille de route mise en place par le Gouvernement précèdent, en janvier 2021.

En réponse au premier point de revendication, le chef de Cabinet a informé les leaders de l’AEEM des exploits réalisés ainsi que les actions qui sont en cours pour mettre fin à cette pratique.

Pour ce qui est du retard dans le paiement des bourses et des trousseaux, le Colonel Major Ousmane Dembélé, directeur général du CENOU, fera savoir que la non-disponibilité des résultats à temps est le plus souvent à la base. Il a cité à titre d’exemple quelques structures dont les résultats ne sont toujours pas disponibles.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur