Appareil Jusdiciaire au Mali : 45,0% des maliens n’ont pas confiance en la justice

C’est le résultat de la douzième édition de l´enquête d´opinions politiques que la Friedrich-Ebert-Stiftung entrepend. Cette enquête d´opinion Mali Mètre a pour objectif principal de recueillir les opinions des Maliennes et des Maliens sur les différentes questions marquantes de l’actualité ou décisives pour le présent et le futur du pays. La collecte de données s’est déroulée du 08 au 26 mars 2021.

L’analyse des résultats montre que 47,7% des Malien (ne)s ont confiance en la justice contre 45,0% qui pensent le contraire. Cependant, dans les régions de Koulikoro (54,2%), Sikasso (54,7%), Taoudénit (59,8%), plus de la moitié de la population a confiance en la justice.
Cette statistique est de 69,1% dans la région de Gao. Par contre, dans les régions de Kayes (54,9%) et de Bamako (56,4%), plus de la moitié de la population n’a pas confiance en la justice. A Ménaka, cela concerne trois personnes sur cinq.

Suivant le sexe, une femme sur deux (50,4%) a confiance en la justice pour 45,0% des hommes qui partagent cette opinion.
L’analyse du graphique montre que le niveau de confiance en la justice baisse avec le niveau d’instruction : aucun niveau (43,4%), niveau primaire (44,1%), niveau secondaire (44,7%), niveau supérieur (51,9%).
On ne note pas de différence significative suivant l’âge.

L’analyse des résultats montre que plus de huit Malien(ne)s sur dix pensent que la justice est corrompue, que les procédures en justice sont méconnues des populations, qu’elles sont longues et compliquées ou que la justice est trop chère.

Suivez-nous sur Facebook sur