AIDE D’URGENCE HUMANITAIRE : LA BAD DÉBLOQUE 82.200.000 FCFA POUR LA PRISE EN CHARGE DES DÉPLACÉS INTERNES À BAMAKO

Le Conseil d’administration de la Banque Africaine de Développement a approuvé, le 9 mars 2021 à Abidjan, un don de 150.000 Dollars américains pour prendre en charge les personnes déplacées internes (PDI) à Bamako. Le Projet d’aide humanitaire d’urgence aux personnes déplacées internes (PAHU-PDI) à Bamako que finance la Banque, a pour objectif de contribuer à améliorer les conditions de vie et la résilience des personnes concernées. 

 

De 2012 à nos jours les différentes crises au Mali ont fait des milliers de déplacés internes. Plusieurs ménages ont quitté le centre du pays pour venir se réfugier dans la capitale. Ces gens-là ont laissé tout derrière eux pour sauver leurs vies. Et ces personnes déplacées ont besoin d’aide humanitaire.

Le nombre de déplacés internes a quadruplé à Bamako en deux ans, passant de 60.500 en avril 2018 à 250.900 en avril 2020. Plus de 64% des personnes déplacées vivent dans des cabanes ou huttes. Quatre actions clés ont été retenues pour la mise en œuvre de ce projet.

Il s’agit de la distribution de biens en nature des aliments fortifiés et des micronutriments; de la fourniture d’abris (tentes) et de matériels de survie ; de l’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement ; et de l’identification et le suivi des femmes à risque, victimes de violence basée sur le genre (VBG), des enfants non accompagnés et des personnes sans document d’état civil afin de garantir leur protection et l’accès aux droits civiques.

Cette aide contribuera à réduire la vulnérabilité des personnes déplacées internes face aux multiples attentes sécuritaire, alimentaire, socioéconomique qui les maintient dans des conditions de précarité aggravante.

Ce projet va cibler deux sites de personnes déplacées notamment à Sénou et à Zantiguila.

Faut-il rappeler que la Banque Africaine de Développement, a toujours été aux côtés du peuple malien. Au 31 décembre 2020, le portefeuille de la Banque au Mali compte 25 opérations pour un montant de 488 milliards de FCFA, réparti entre huit secteurs : le transport routier (30%), l’agriculture (28%), la gouvernance (10%), l’énergie (10%), l’industrie (9%), l’eau et l’assainissement (8%) et les autres secteurs (5%). En 2020, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la Banque a accordé au Mali un appui budgétaire d’environ 28 milliards FCFA pour soutenir le système de santé, les entreprises en difficulté et les ménages vulnérables.

YOUSSOUF KONATE

Source : Le Soir De Bamako

Suivez-nous sur Facebook sur