​Mali: La CNDH recommande l’ouverture d’une enquête après le décès de l’agresseur du président Assimi

Suite à l’annonce du décès de l’auteur de l’agression contre le président de la Transition dans un communiqué du gouvernement, la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH) recommande l’ouverture d’une enquête indépendante et crédible, pour situer les responsabilités dans le cadre de cette mort en détention.

Aussi, la CNDH sollicite de rencontrer les autorités compétentes pour en savoir davantage, au regard de nombreuses interrogations dans ce dossier.

Cette information ressort d’un communiqué publié, lundi 26 juillet, sur le site de l’organisation, cndhmali.com, lors de la visite de l’Expert indépendant des Nations unies dans notre pays, Alioune Tine.
Selon la même source, s’agissant de l’actualité relative à la tentative d’agression contre le président de la Transition, le président de la CNDH, Aguibou Bouaré a rappelé qu’il l’avait dénoncé dans un communiqué officiel, tout en exigeant l’ouverture d’une enquête judiciaire.

Par ailleurs, la CNDH a salué cette visite de l’Expert indépendant, Alioune Tine reconnu comme un grand défenseur des droits humains en Afrique et dans le monde entier.

À son tour, le visiteur de marque du jour a salué les efforts de la CNDH, tout en encourageant l’institution dans le respect et la protection des droits de l’Homme au Mali.

S. SIDIBÉ
Source: Essor
Suivez-nous sur Facebook sur