VACCINATION CONTRE LA COVID-19 AU MALI: Le gouvernement déterminé et engagé pour faire vacciner les Ma

La salle de conférence du ministère de la Santé  et du Développement Social a abrité la conférence de presse hier  sur la vaccination contre la Covid-19 afin que les Maliens puissent se faire vacciner en nombre pour  stopper cette épidémie qui a fait des millions de décès dans le monde. Elle était présidée par le conseiller technique dudit ministère en présence de Sékou Oumar Dembélé, le directeur national de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), Pr Samba Ousmane Sow, le directeur général de la Santé Publique, Dr Tidiane Traoré et devant une auguste assemblée de journalistes. 

    

La maladie à coronavirus inquiète le monde à cause de ses ravages. Tous les pays trouvent une solution pour freiner cette pandémie. Pour le conseiller technique du ministère de la Santé et du Développement Social, la campagne de médiatique continue  afin que les Maliens puissent adhérer à  l’idée de se faire vacciner sur. ‘’ Les rumeurs qui circulent sur les vaccins qui sont au Mali ne sont pas fondées. Ce ne sont pas de vraies informations. C’est juste fait pour que le  peuple n’ait pas se faire vacciner’’, a-t-il prononcé. Et alors que c’est la seule solution de vaincre le coronavirus ; la vaccination et les vaccins n’ont aucun doute. Selon toujours lui, les vaccins ont été confirmés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), donc il n’y a rien de risqué dans la vaccination qui pourrait nuire à la santé. ‘’ Depuis le début de la vaccination, les vaccins n’ont causé aucun mort et les médecins n’ont pas enregistré d’effets secondaires graves’’, a-t-il signalé, et d’ajouter que les 792 000 doses de vaccin Astrazeneca reçues le samedi dernier sont consacrées à celles et ceux qui n’ont pas fait leur 2edose. Pour lui, la vaccination reste un des axes majeurs pour freiner la maladie, donc le gouvernement du Mali, à travers le ministère de la Santé et du Développement Social, invite le peuple malien à se faire vacciner. ‘’ Il faut que la population participe massivement à la vaccination contre la covid-19. Le vaccin Johnson & Johnson  et la nouvelle dose sont disponibles et la population est invitée d’aller se faire vacciner.’’, a affirmé le conseiller technique, qui ajoute que les 79200 doses arrivées à Bamako le week-end dernier expirent le 30 novembre 2021. Dr Sékou Oumar Dembélé a confirmé que les doses de Johnson & Johnson qui étaient dédiées à Mopti, Tombouctou, Taoudénit, Ménaka et Kidal ont été utilisées et que ces zones ont fini avec la vaccination de ce type de vaccin. ‘’ D’autres vaccins sont attendus à Bamako dans les jours à venir’’, a laissé entendre Dr Dembélé.

Pour Pr Samba Ousmane Sow, les chercheurs ont examiné ces vaccins à trois phases avant de les mettre dans les pharmacies. ‘’ Les vaccins de l’essai Solidarité (STV) ont été examinés par d’éminents experts scientifiques après les 3 phases d’étude’’, selon Pr Sow, l’un des grands chercheurs du  Mali.

Le gouvernement du Mali invite donc la population à se faire vacciner pour mettre fin à cette épidémie et, pour lui, c’est la seule solution de vaincre la covid-19.

Source:Lecombat  

Suivez-nous sur Facebook sur