Signature de l’alliance électorale en faveur de ABD « Vous avez tout simplement opté pour le meilleur choix. » dixit Me Sidibé de ADP-Maliba

En vue de l’élection à la magistrature suprême du pays, le futur candidat Aliou Boubacar DIALLO du parti ADP-Mali à l’élection présidentielle à venir, un regroupement de 27 partis politiques dénommé les ” Non alignés ” ont décidé de former bloc derrière la candidature d’Aliou Boubacar Diallo. Ce soutien a été matérialisé par la signature d’une convention entre les responsables des différents partis et ceux de l’ADP Mali BA (Alliance Démocratique pour la Paix). C’était le samedi 6 novembre, au siège du Parti ADP-Mali, sous la présidence du secrétaire général, Me Abdoulaye SIDIBÉ ; en présence de plusieurs cadres du parti et des représentants des 27 partis non-alignés sans oublier la présence remarquable d’un des fils du Chérif de Nioro et celui de Sidi Modibo Kane du Dily en la personne de l’honorable Baba Sidi Modibo kane.

Dans ses mots de bienvenue, le secrétaire général de la section ADP-Maliba de la commune III, Abdoulaye TOUNKARA, a déclaré que si les hommes politiques n’arrivent pas à se référer à une valeur commune, reconnue par tous, l’homme politique malien deviendra inconnu pour l’homme malien. Pour lui, cette convention permettra au parti ADP-Maliba et à ses alliés d’aller plus loin pour répondre aux préoccupations du Mali.

La porte-parole des non alignés, Mme Koréra Doussou COULIBALY, a d’abord expliqué les raisons de leur choix porté sur Aliou Boubacar Diallo, président d’honneur ADP-MALIBA. Selon elle, c’est après mainte réflexions et analyses au sein du regroupement que le choix a été porté sur Aliou Boubacar DIALLO. À l’en croire, ABD a de l’empathie pour tous les Maliens et n’a jamais été indifférent aux maux dont souffre le Mali et les Maliens.

« Il a toujours été engagé auprès de la population et croit fermement à la démocratie. Un leader charismatique qui a une vision claire. À travers cette convention, nous nous engageons à le soutenir pour la conquête et l’exercice du pouvoir. Nous pensons que Aliou Boubacar DIALLO est une chance pour le Mali et peut être l’homme qui pourra amener le Mali à se sortir de cette crise et à quitter définitivement la gestion d’urgence pour envisager un programme de développement économique et social », a poursuivi la porte-parole des signataires. Elle a toutefois rappelé que cette signature de convention sera suivie de la mise en place d’un vaste mouvement de soutien à la candidature ABD pour une victoire écrasante à la prochaine élection présidentielle.

Le Secrétaire Général du parti, Me Abdoulaye SIDIBE, dans son discours a remercié les partis signataires de cette convention pour avoir placé leur confiance au président d’honneur du parti, Aliou DIALLO. Il a souligné que cette signature de convention intervient quelque mois seulement après l’appel à la candidature d’ABD par l’Alliance des Démocrates Rénovateurs (ADR) un regroupement de 20 partis politiques et associations.

Il n’a pas manqué de rappeler la participation du parti aux grands rendez-vous de la nation notamment les différentes rencontres en y apportant de nombreuses contributions innovantes pour le bien-être du peuple malien , au Dialogue National Inclusif (DNI)

S’adressant aux partis signataires, Me Sidibé a affirmé : « en portant votre choix sur la personne du Président Aliou DIALLO, vous n’avez pas fait seulement un excellent choix, mais vous avez tout simplement opté pour le meilleur choix. En choisissant le Président Aliou DIALLO, vous avez préféré la solution définitive d’une nouvelle indépendance dans la paix, la prospérité et le partage

Aussi, cette cérémonie a été l’occasion pour le parti d’informer l’opinion publique nationale de sa participation aux prochaines Assises Nationales de la Refondation (ANR) pour discuter du Mali et trouver ensemble des solutions aux maux dont souffre le pays. L’ADP-Maliba a enfin réitéré tout son soutien aux autorités de la transition pour un Mali nouveau.

Mamadou Nimaga

Cabale médiatico-politique contre Aliou Boubacar Diallo

Un pétard mouillé !

Dans une parution du Journal l’expresse de bamako, en date du mercredi 10 Novembre 2021, un article intitulé : “Révélation sur la vente illégale de l’or Vénézuélien par le gouvernement de Nicolás Maduro: L’homme d’affaires malien, Alou Boubacar Diallo encore épinglé”

Le journal veut faire le lien entre Aliou Boubacar Diallo et cette sordide affaire d’or venezulien.

Le site d’informations capital.fr a mis en ligne le 05 Mars 2021 ce même article. L’Expresse de Bamako qui fait paraître cet article le mercredi 10 Novembre 2021 et qui est repris par d’autres gazettes de la place, s’est donné le luxe d’ajouter  le nom d’Aliou Boubacar Diallo pour l’associer à cette  affaire dans  laquelle il n’a rien à voir.

Aliou Diallo n’était ni président du Mali, ni directeur de l’aéroport Bamako-Senou à l’époque des faits, comme cela apparaît dans le journal.

Nous sommes étonnés et indignés de voir quelques esprits malveillants vouloir à tout prix  associer le nom d’Aliou Boubacar Diallo à la rocambolesque affaire de vente d’or.

Ces articles n’ont d’autres desseins que de salir l’image d’Aliou Boubacar Diallo, seul homme politique qui n’a jamais été impliqué dans les détournements de deniers publics Malien.

Justement ce qui intéresse les Maliens aujourd’hui c’est la lutte contre la corruption, la lutte contre  ceux qui ont pillé les maigres ressources du Mali qui aurait pu servir à construire des écoles, des centres santés, des routes et à donner de l’eau et de l’électricité aux Maliens.

Nous savons aujourd’hui que le seul homme politique qui fait des forages, des centres de santés sur fonds propres c’est Aliou Boubacar Diallo.

Aliou Diallo demeure serein avec la conscience tranquille d’un homme qui a travaillé et continue de travailler pour son pays.  Il demande aux militants et sympathisants de l’ADP-Maliba et aux nombreux Maliens qui soutiennent au quotidien ses actions, de rester mobilisés et de continuer le travail de terrain afin de mieux partager avec les Maliens sa vision d’un Mali de paix et de prospérité.

Aliou Boubacar Diallo se réserve le droit de poursuivre en justice les auteurs de cette diffamation pour atteinte à l’honneur.

L’équipe de communication

Suivez-nous sur Facebook sur