Mali : La Conférence des Chefs d’Etat prend note de l’évolution positive de la situation

La situation au Mali a été évoquée le 19 juin dernier lors de la 59ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Selon un communiqué de presse reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), la Conférence réitère ses préoccupations au sujet de la crise au Mali dans le contexte des problèmes sécuritaires relatifs aux attaques terroristes et à la pandémie de Covid-19 entrainant de terribles impacts socio-économiques.

 

La Conférence se félicite du rapport présenté par Goodluck Ebele Jonathan, envoyé spécial et médiateur de la Cedeao au Mali, suite à sa mission effectuée au Mali du 8 au 9 juin 2021 en vue de dialoguer avec les parties prenantes sur les décisions prises par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao lors de son Sommet extraordinaire tenu le 30 mai 2021 à Accra, au Ghana.

La Conférence prend note de la nomination d’un Premier Ministre civil et de la formation d’un nouveau Gouvernement. Elle prend également note de l’engagement des autorités de la Transition à se conformer au calendrier électoral ; l’élection présidentielle étant prévue en février 2022.

La Conférence a également été informée du mécanisme de suivi qui sera mis en place pour s’assurer du respect strict du calendrier électoral publié le 15 avril 2021. Elle donne instruction au Président de la Commission d’assurer le fonctionnement efficace du mécanisme et la mise en œuvre des mesures qui y sont contenues. La Conférence a pris note de l’évolution positive de la situation au Mali et décide de rester saisie de la situation politique malienne.

Adou FAYE

Source : Lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur