Conseil des ministres d’hier mercredi 28 juillet: L’ancien ministre de la Justice Mohamed Sidda Dicko nommé Contrôleur général des services publics

Le Conseil des ministres d’hier mercredi a procédé à plusieurs nominations. Parmi les personnes nommées figure l’ancien ministre de la Justice, Mohamed Sidda Dicko, qui devient désormais Contrôleur Général des services publics.

 

Deux nominations sont à retenir au compte de la Primature. Il s’agit de Mme Konaté Salimata Diakité, membre du corps préfectoral, qui dévient Secrétaire général adjoint du Gouvernement et Mohamed Sidda Dicko, magistrat, nommé Contrôleur général des Services Publics. Ce dernier était ministre de la Justice et Garde des Sceaux du gouvernement Moctar Ouane.

Le ministère de la Défense et des Anciens combattants a un Secrétaire Général en la personne du Général de Brigade Sidiki Samaké. Le Colonel-Major Fatogoma Cissé est nommé Inspecteur à l’Inspection générale des Armées et Services, le lieutenant-Colonel Djibril Kane devient Directeur Adjoint des Ateliers militaires Centraux de Markala et le Lieutenant-Colonel Fady Traoré est nommé Directeur Adjoint du service Social des Armées.

La clinique Mohamed VI a un Directeur général

Dans le domaine de la Santé, la clinique périnatale Mohamed VI de Bamako a un Directeur général en la personne du Colonel Guédiouma Dembélé, visiblement celui-là même qui avait été nommé Directeur général de l’Institut National de la Santé Publique (INSP). C’est finalement le Pr Samba Ousmane Sow, ancien ministre de la Santé, qui est Directeur général dudit Institut.

La Direction nationale de la Jeunesse a aussi eu un nouveau Directeur général, après la démission du titulaire, au moment de la crise ayant secoué le Conseil National de la Jeunesse (CNJ). Elle sera ainsi dirigée par Baba Mahmoud ARBY. Mme Tangara Néma Guindo est nommée Secrétaire général du ministère des Maliens Etablis à l’extérieur.

Un accord de prêt adopté

Le nouveau Chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale est Moussa Diakité, juriste. Ce département a présenté un rapport relatif à la ratification de l’Accord de financement, signé à Bamako, le 20 avril dernier, entre le gouvernement du Mali et l’Association Internationale de Développement (IDA), relatif au Projet de Promotion de l’accès au Financement, à l’Entreprenariat et à l’Emploi au Mali. Cet accord, qui a été adopté par le conseil des ministres, permettra à ladite Association d’accorder au Mali un prêt de 24,8 millions Euros, soit plus de 16,2 milliards FCFA.

Ce projet vise à appuyer les efforts du Gouvernement dans le cadre du développement socio-économique du pays. Sa mise en œuvre permettra de promouvoir l’accès au financement et de stimuler la croissance économique du pays par la création de richesses et d’emplois, gage de stabilité sociale.

Par ailleurs, le Conseil des ministres a été informé de l’évolution de la Covid-19, marquée par une diminution du nombre de cas confirmés par rapport à la semaine écoulée.

Synthèse Moussa Sayon CAMARA

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur