CAMPSO M5-RFP SUR LES FONTS BAPTISMAUX : ILS RECLAMENT LA JUSTICE ET DEVELOPPEMENT

Plusieurs associations et Ong ont pris d’assaut la cours de l’auto gare bittar trans pour former un bloc contre l’injustice et redonner à l’association son blason de leadership de veille citoyenne pour la bonne gouvernance au Mali, c’était le dimanche 27 juin 2021.

 

Les membres de Coordination des associations des mouvements plateformes syndicats et ong réunissent en grande pompe, ont à tour de rôle expliqué l’intérêt qu’ils portent non seulement à la vie de l’association mais aussi à la nation pour fonder une plateforme.

Selon Dr Abdoul Sidiki Toure membre du CAMPSO M5-RFP, l’ordre du jour porte sur la relecture et l’adoption du Statut et règlement intérieur ; la mise en place d’une commission d’investiture.

En outre il a expliqué qu’ils se sont réunis pour faire une plate forme et constituer un groupement dans la société civile.

Ajoute qu’ils avaient des représentants au sein du M5 RFP comme pour dire, Tahirou Dicko ,Seydou Diakité, Dr Boureima Afo Traore, n’ont pas respectés le statut des représentants au sein de M5RFP, pour valablement donner au campso sa place qui lui revient au M5RFP. C’est ainsi qu’on a décidé de se mettre ensemble pour donner une meilleur visibilité à nos combats. Concrètement la coordination n’a rien contre le M5RFP si c’est n’est que la visibilité de CAMPSO. Il a signalé que depuis les premières heures de création du mouvement du 5 juin rassemblement des forces patriotique (M5-RFP), le CAMPSO qui a été la pierre angulaire de ce mouvement réclame tout simplement leur visibilité au sein du M5RFP et qualifie les trois représentants de Campos de mauvais leaders pour faute de manque de restitution à la base.

Le comportement des trois représentants a crée des suspicions au campos d’où l’urgence d’adopter un nouveau statut et règlement intérieur pour éviter d’avantage les mauvais comportements des membres du CAMPSO.

Par ailleurs, depuis le deuxième coup de force par la junte, Asimi Goita chef de l’état a nommé le porte parole du M5RFP Choguel k Maiga comme premier Ministre pour orienter le programme gouvermental vers la fin de crise au mali. Dès l’annonce de cette décision présidentielle à l’endroit du M5RFP, le CAMPSO ne veut pas rester en marge et s’emploie à être efficace de loin ou de près à soutenir le premier ministre choguel pour la réussite de cette mission exaltante à la tête du gouvernement. C’est pour toutes ces raisons que le Campso composée de plusieurs associations et ong ont décidées de tenir une assemblée générale afin d’édifier leur membres et de mettre en exergue un statut pour mieux structurer l’association et de donner une meilleure visibilité à leurs actions au sein du M5 RFP dans l’intérêt de tous. Pour bien mener à leurs missions la CAMPSO réclame comme cheval de bataille la justice et le développement.

Dramane KONTA

Source: Le Credo

Suivez-nous sur Facebook sur