Transition: la remobilisation de la diplomatie malienne

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, SEM Abdoulaye DIOP, a bouclé ce vendredi 18 juin, une série de concertations avec les chefs de missions diplomatiques et consulaires du Mali à l’étranger.

Les échanges, qui se sont déroulés par visioconférence, avaient pour objectif la remobilisation de la diplomatie malienne dans le contexte de la Transition. C’est ainsi qu’il a pu échanger, tour à tour, avec les représentations diplomatiques et consulaires du Mali en Afrique, en Europe, en Asie et aux Amériques.
Le Chef de la diplomatie malienne a rappelé le contexte difficile que traverse le Mali et les fortes attentes du Peuple vis-à-vis de la Transition, et plus particulièrement de la diplomatie malienne pour éviter un isolement de notre pays et susciter une meilleure compréhension de la situation de la part de nos partenaires.
Le Ministre DIOP a exhorté les Ambassadeurs et Consuls à se réinventer et à réinventer l’outil diplomatique dans ce contexte de crise. Il a invité le personnel diplomatique à plus de proactivité, d’engagement, de dynamisme, et d’adaptation pour aider à réussir la Transition afin que le Mali prenne la place qui lui revient dans le concert des Nations.
Prenant la parole, lors des différentes sessions, les responsables des différentes missions diplomatiques et consulaires à l’étranger ont marqué leur adhésion aux nouvelles directives des autorités de la Transition et leur engagement à les mettre en œuvre pour une présence plus active du Mali sur la scène régionale, continentale et internationale.
Les ambassadeurs ont saisi l’occasion pour soulever les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs missions. Ils ont également fait des suggestions pour une meilleure approche dans l’exécution des nouvelles missions confiées et pour plus de dynamisme de l’action diplomatique du Mali.
Les échanges, très enrichissants, ont pris fin avec la conviction partagée que nos représentants à l’extérieur restent plus que jamais engagés pour la cause de leur pays.
Très satisfaits des rencontres, les différents participants ont vivement plaidé pour que cet exercice, une première dans notre pratique diplomatique, puisse se poursuivre.
Le Ministre a donné l’assurance que le Département travaillera à maintenir ce cadre d’échanges et à mieux concevoir les prochaines concertations par visioconférence.

 

Source: Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook sur