Sans Tabou: présidentielle,TIMBINÉ mijote un plan B

La période transitoire tire vers sa fin. Conformément à la Charte de la transition, notre pays doit élire démocratiquement un Président au plus tard fin février 2022. L’heure est aux gymnastiques, soit pour être candidat, soit pour se positionner dernière un candidat. Des vagues de démissions ont déjà ébranlé certains partis politiques. L’ancien parti présidentiel, le RPM, n’échappera pas au phénomène. Après avoir essuyé des démissions en cascade depuis la chute du régime IBK, la prochaine présidentielle s’annonce périlleuse pour le RPM. L’ancien Président de l’Assemblée nationale ourdit un plan B. le RPM survira-t-il à la chute de son fondateur Ibrahim Boubacar KEITA ?

Un vaste mouvement politique dénommé Mouvement d’action patriotique ‘’An Ka Ben ‘’dirigé par Moussa TIMBINÉ a été mis sur les fonts baptismaux. Ce mouvement qui nourrit de grandes ambitions sur l’échiquier politique envisage de rassembler tous les Maliens où qu’ils se trouvent. Lors de l’assemblée constitutive tenue cette semaine, un coin de voile a été levé sur la position du mouvement pour la prochaine élection présidentielle.
Après avoir envoyé des missions à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour véhiculer des messages de paix, de cohésion et de soutien aux institutions de la République, le mouvement An Ka Ben se positionne pour l’élection présidentielle à venir.
Lors de l’assemblée constitutive, un responsable du mouvement a déclaré que pour la prochaine élection présidentielle, soit le mouvement présentera un candidat ou il ira en alliance avec un candidat qui partage sa vision.
Ces dires ont été appuyés par le président du Mouvement, Moussa TIMBINE. Malgré qu’il soutienne mordicus qu’il reste un cadre bon teint du RPM, il focalise ses efforts sur l’implantation de son mouvement politique.
Il a déclaré que le mouvement An Ka Ben essaye de fédérer tout le monde quelle que soit la coloration politique. L’objectif étant de rassembler les Maliens pour trouver des solutions en vue de faire sortir notre pays de l’état actuel.
À la question de savoir s’il n’est pas en train de prendre ses distances avec le RPM, Moussa TIMBINÉ est catégorique : ‘’le fait d’appartenir à un mouvement politique ne t’empêche pas d’appartenir à un parti politique’’.
En ce qui concerne la candidature pour la prochaine élection présidentielle, il a déclaré que son mouvement travaillera dans l’intérêt supérieur de la nation.
« Si les partis arrivent à avoir un bon candidat avec le mouvement ou si un autre parti propose un meilleur candidat pour l’intérêt du pays, peut-être que le mouvement peut décider de soutenir ce candidat ou il peut décider de soutenir un candidat indépendant. Tout dépendra du contexte politique et de l’intérêt du peuple malien. Le mouvement travaillera en droite ligne des intérêts de la population », a expliqué Moussa TIMBINÉ.
Il suffit de savoir lire entre les lignes pour s’en rendre compte que l’ancien président de l’Assemblée nationale prépare un plan B. Tout porte à croire qu’il est prêt à aller à la prochaine présidentielle avec ou sans le RPM. Ce plan B qui est en téléchargement n’est pas surprenant quand on sait que Moussa TIMBINÉ et certains cadres du RPM se regardent en chiens de faïence.
C’est dire que l’ancien parti présidentiel ira à la prochaine élection présidentielle étant affaibli au cas où elle présentera un candidat issu de ses rangs.

PAR MODIBO KONÉ

Source: Info-Matin 

Suivez-nous sur Facebook sur