Les autorités maliennes assurent à l’UA que le calendrier électoral sera tenu

Une délégation du Conseil paix et sécurité (CPS) de l’Union africaine a achevé vendredi une visite de quatre jours en au Mali. Dirigée par Akunlé Adéléké, président en exercice du CPS pour ce mois de juillet, la mission a notamment rencontré plusieurs autorités l’État ainsi que la classe politique locale.

Les élections présidentielle et législatives maliennes doivent avoir lieu, selon le calendrier officiel, fin février 2022. La délégation de la mission du CPS de l’Union africaine affirme avoir obtenu des assurances dans ce sens auprès des autorités maliennes.

Le chef de la délégation Adékunlé Adéléké, président en exercice du Conseil paix et sécurité de l’UA, affirme également que les autorités maliennes qu’il a rencontrées annoncent pour bientôt la fin des restrictions imposées aux anciens président et Premier ministre renversés et en résidence surveillée depuis fin mai dernier.

L’autre temps fort de la visite est la rencontre des cadres des partis politiques locaux. Ces derniers comme Hamidou Doumbia, du parti Yéléma-Le changement, ont fait passer plusieurs messages pour une transition apaisée et des élections libres et transparentes. Mais le Mali reste toujours suspendu de l’UA à cause du coup d’État de fin mai dernier et on espère à Bamako que cette suspension sera prochainement levée.

Une fois rentrés, les émissaires de l’UA feront un compte-rendu de ce déplacement.

Source: rfi

Suivez-nous sur Facebook sur