La Force Takuba se renforce : Des forces spéciales roumaines bientôt dans la » zone des trois frontières «

Le parlement roumain a approuvé l’envoi de forces spéciales au Sahel dans le cadre de l’opération Takuba  afin de participer à la lutte contre le terrorisme dans  » la zone des trois frontières « .

Le contingent roumain s’ajoutera à des forces spéciales d’autres pays engagées aux côtés de la Force Barkhane et des FAMa dans le Gourma et dans la « zone des trois frontières « . Le parlement roumain a approuvé l’envoi d’au moins une cinquantaine de soldats au Sahel à compter du quatrième trimestre 2021.

A noter qu’actuellement sur le terrain des forces spéciales de plusieurs pays européens prennent part au combats dans les localités susnommées. Il s’agit de la Suède, de l’Estonie, la Tchécoslovaquie, entre autres.

Le Danemark,  qui avait récemment approuvé l’envoi d’une centaine d’éléments de ses forces spéciales au Sahel, a dû reporter ce déploiement en raison des derniers développements de la situation politique au Mali à savoir le coup d’Etat du 25 mai dernier.  Aussi faut-il rappeler que c’est en raison de ce second coup de force survenu en neuf mois de Transition dans notre pays que la France a  été amenée à revoir son dispositif militaire dans la région en misant sur une  » internationalisation  » de la lutte antiterroriste au Sahel,  associant  la force Takuba, les armées du Sahel et la Force Barkhane.

Laquelle restera toujours la locomotive pour tirer toutes ces armées notamment en terme de logistiques et de renseignements.

Rappelons que la Task-force européenne Takuba, annoncée lors du sommet tenu à Pau en France, le 13 janvier 2020, a été lancée sur le terrain en juillet 2020, avec pour objectif de « compléter » les actions de la Force française Barkhane en termes d’appui aux Forces armées maliennes (FAMa), en matière de lutte contre le terrorisme dans les États du Sahel.

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur