Après avoir fait condamner le Mali, Boubeye paie 4 milliards à une société belge pour faire disparaître les traces de sa forfaiture.

Non, ” le sphinx” ne tire pas sur une ambulance. Il ne fait que tenir la promesse qu’il avait faite à ses lecteurs dans son édition numéro 707 du 05 octobre 2018 paru sous le titre : suite à un marché clandestin d’achat d’armes résilié par son successeur, Soumeylou Boubeye MAIGA fait condamner l’état Malien à payer près de 4 milliards de FCFA

Il y’a 3 ans votre journal préféré vous avait promis de vous donner la suite d’un énième scandale financier perpétré l’inénarrable Soumeylou Boubeye MAIGA. Lequel, dès sa nomination au ministère de la défense et des anciens combattants par Ibrahim Boubacar Keita en septembre 2013 dans le gouvernement de Oumar tatam L’y , s’est empressé à monter en épingle un des sulfureux marchés dont il a le secret. Dans la plus grande clandestinité, il signera un contrat d’un montant total de 98 millions d’euros soit 64, 8 milliards de FCFA avec AD- trade belgium, une société belge. Ledit contrat sera finalement annulé par le Mali. Cette résiliation unilatérale du contrat par notre pays lui valut d’être condamné à payer à ladite société la bagatelle de 3,9 milliards de FCFA. Le sphinx vient d’apprendre que SBM comme l’appellent ses thuriféraires une fois reconduit comme premier ministre aurait réglé fissa les belges pour effacer les traces de sa forfaiture.

Sphinx … suite de l’article sur Le Sphinx

Suivez-nous sur Facebook sur