Commissariat de police du 12ème arrondissement : Un réseau de braqueurs démantelé, plusieurs motos et de munitions saisies

Le tout-nouveau commissaire chargé du Commissariat de police du 12ème arrondissement du district de Bamako, le Commissaire divisionnaire de police Ousmane Sow a semble-t-il réussi son baptême de feu. En effet, le Commissaire Sow et ses hommes viennent de démanteler une bande de trois braqueurs répondant respectivement aux initiales B.S, O.T et M.K en possession de trois motos Djakarta, une moto taxi de marque « Boxer » et des munitions.

De sources policières, dans la nuit du dimanche au lundi 17 mars 2021, aux environs de 02 heures du matin, un conducteur de taxi a été braqué et dépossédé de sa moto taxi de marque « Boxer ». Ainsi, la victime s’est présenté au Commissariat de police du 12ème arrondissement pour faire une déclaration de vol.

Dans son récit, il dira qu’il a été braqué par deux individus à Djélibougou non loin de la société « la Malienne de l’automobile », qui lui ont dépossédé de sa moto taxi dotée d’un système GPS, de son téléphone portable et un portefeuille contenant la somme de 27 000 FCFA. C’est ainsi que le Commissaire adjoint du 12ème arrondissement Karamoko Berthé a instruit aux éléments de la Brigade de Recherches (BR) sous la conduite du Commandant Danséni Koné alias Derrick de mettre hors d’état de nuire les bandits.

Aussitôt, les enquêteurs se sont mis en mouvement en exploitant le système GPS incorporé dans ladite moto taxi. Ainsi, une opération a permis de localiser la moto volée jusqu’à Bakaribougou en commune II du district de Bamako.

Une descente policière effectuée au lieu repéré a permis d’épingler O.T avec la moto taxi « Boxer » en question. Son interpellation a permis également d’alpaguer ses complices, les nommés B.S et M.K à quelques heures plus tard. Une perquisition domiciliaire a permis de découvrir trois autres motos Djakarta, un sac à dos contenant une batterie de moto, des fils de câbles de téléphone et cinq cartouches d’armes à feu.

Après les enquêtes préliminaires, ils ont été mis à la disposition du Procureur de la République près le Tribunal de Grande instance la commune I du district de Bamako, le mercredi 19 mai dernier où ils ont été placés sous Mandat de Dépôt et croupissent présentement à la Maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamako.

Mama PAGA

Source: Journal le Pays- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur