Se rendre à Bamako par avion : un vrai casse-tête !

CONSTAT. Entre les règles du secteur aérien et les contraintes du contexte politique, la desserte de la capitale malienne a été rendue complexe.

organisation des dessertes du réseau Afrique est un casse-tête permanent pour les manageurs en charge du continent dans les compagnies aériennes. Ainsi, si le contexte sanitaire peut marquer au rouge un pays, des troubles dans un autre peuvent faire qu’il n’est plus en mesure d’y assurer la sécurité des équipages en escale. S’ajoutent à cela des catastrophes naturelles ou des météos difficiles qui peuvent perturber l’exploitation. Construit à la base pour répondre à la demande des passagers (et du fret), le programme des vols doit aussi tenir compte de nombreux autres facteurs.

 

Source: lepoint.fr

Suivez-nous sur Facebook sur