Salon virtuel sur les produits et services du Mali : La première édition prévue du 08 au 09 juillet

La première édition du Salon virtuel sur les produits et services du Mali (SVPSM) se tiendra via Zoom du 08 au 09 juillet 2021 pour le volet exploration et du 11 au 13 juillet 2021, pour le volet commercial. Une occasion pour l’ambassade du Mali au Canada de donner les grandes opportunités d’affaires qui existent dans ce pays.

Selon les initiateurs, ce salon qui se tiendra du 08 au 09 juillet 2021 pour le volet exploration et du 11 au 13 juillet 2021, pour le volet commercial via Zoom, est une parfaite occasion pour les opérateurs et exportateurs maliens de s’imprégné des grandes opportunités qu’offre le marché Canadien.

Au cours de ce salon, il s’agira,  entre autres, de présenter les différentes potentialités qu’offre le marché canadien aux PME maliennes; de présenter les entreprises exportatrices de produits agricoles du Mali; les services et assistances que l’ambassade de la République du Mali au Canada et le Bureau de promotion du commerce Canada (TFO Canada) peuvent apporter aux entreprises maliennes pour qu’elles puissent saisir les opportunités existant dans le secteur du commerce international au Canada.

Pour cela ce s’articulera, selon ses initiateurs, autour de deux volets (exploration et commercial).

D’après les initiateurs, le volet exploration permettra principalement de s’informer sur les différents instruments qui facilitent les exportations des pays en développement au Canada et les possibilités qu’offre TFO pour les accompagner; aussi, ça permet de bénéficier le savoir-faire des experts dans les secteurs porteurs pour les PME maliennes au Canada et d’apprendre à mieux connaître les secteurs d’importations/d’exportations au Canada; d’entendre des témoignages d’entrepreneurs qui ont réussi à exporter et à faire des affaires au Canada; d’avoir des réponses adéquates aux questions que se posent les PME maliennes, grâce à des séances de questions et réponses; de Pouvoir profiter des possibilités de réseautage etc.

En plus de cela, ce salon se sera un créneau qui offrira aux importateurs canadiens l’occasion de découvrir les produits maliens et d’entrer en contact avec des fournisseurs dans les secteurs de la mangue, de la gomme arabique, du sésame, du karité, de l’anacarde et du Baobab etc. Les importateurs canadiens pourront donc par cette occasion rencontrer des entrepreneurs et exportateurs maliens, prêts à exporter avec un fort potentiel sur les marchés canadiens.

Concernant le volet commercial, SVPSM permettra selon les organisateurs, de : faire bénéficier les entreprises pré qualifiées de vraies opportunités d’affaires et des B2B facilitées par des consultants spécialisés de TFO et de CFCI, et de l’assistance de l’équipe de l’ambassade.

Donc pour prendre part à cette rencontre virtuelle, les exportateurs maliens, notamment ceux qui s’intéressent au commerce entre le Mali et le Canada, la diaspora malienne au Canada et les importateurs canadiens, qui le souhaitent, pourront s’inscrire pour le volet exploration jusqu’au 5 juillet 2021. Concernant le volet commercial, les initiateurs ont fait savoir que les acheteurs basés au Canada pourront s’inscrire jusqu’au 18 juin 2021 s’ils le souhaitent.

Le Canada, avec sa population estimée à 37,6 millions d’habitants, se positionne en pays à grand marché d’importation au monde.

Parmi les trois secteurs clés de son marché d’importation, figure l’agroalimentaire, les textiles et les vêtements, et la décoration intérieure. Chacun de ces secteurs peut représenter un intérêt capital pour les exportateurs des pays en développement et le Mali en particulier.

A noter que les importations de produits agroalimentaires du Canada ont atteint 11,2 milliards de dollars en 2019, celles du textile et des vêtements 14 milliards en 2019, et celles des articles de décoration intérieure 3 milliards en 2019.

Mais, à savoir que tous ces articles provenaient essentiellement, selon l’ambassade du Mali au Canada, des États-Unis, de la Chine, de l’Union européenne (Royaume-Uni, Allemagne), du Japon, et de Mexique en majeure partie.

Issa Djiguiba

Source: Journal le PaysMali

Suivez-nous sur Facebook sur