Rationnement en courant électrique au Mali

Le ministre des Mines , de l’Énergie et de l’Eau animera un point de presse ce 15 avril 2021 à 15h au sein de son département. La question du courant électrique hante les clients et usagers de l’EDM-SA en cette période de chaleur et de Ramadan.

 

Depuis des décennies le rationnement en courant électrique des populations ,et singulièrement celles de Bamako, est devenu un sérieux problème d’incompréhension opposant chaque année à la même période de saison sèche L’EDM-SA à ses clients et usagers.

Cette période cyclique de février à juin est devenue encore plus drastique depuis 2012. Parmi les raisons principales de ces délestages réguliers, en plus de la vétusté des réseaux électriques, une dépendance électrique de notre pays sur d’autres réseaux étrangers d’interconnexions électriques.

En cette période de canicule , l’approvisionnement en électricité est fortement perturbé.

Depuis lundi 12 avril 2021 , la Société EDM S.A communique sur la raison de ces délestages à savoir l’incident survenu sur les réseaux ivoirien et ghanéen.

De nos jours et selon une source proche de la société, la Côte d’Ivoire fournit à notre pays 100 Mw correspondant au quart de notre demande d’électricité en pointe. Cet incident nous prive de cette importante quantité d’électricité.

Pour combler cette perte de courant électrique de 100Mw , il faudra du temps. Il faudra aussi faire un investissement massif dans le domaine notamment dans les énergies renouvelables.

Il faudra également à moyen terme une indépendance en courant électrique de notre pays vis à vis d’autres réseaux étrangers, ne serait-ce que pour notre souveraineté nationale.

Et cette indépendance en courant électrique est une priorité des autorités maliennes pour les deux prochaines années grâce à sa volonté politique de trouver des financements dans le cadre de ce plan d’investissement.

Déjà pour soulager les populations maliennes de leurs souffrances quotidiennes en cette période de forte consommation en courant électrique, les autorités et l’EDM-SA avaient pris des dispositions urgentes pour l’amélioration de la fourniture de l’électricité.

De source proche du ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau Lamine Seydou Traoré , une amélioration de la situation est prévue d’ici à la fin de la semaine prochaine. Dans cette vision du ministre Traoré, plusieurs concessions de fourniture en énergie solaire ont été signées depuis : 93 Mw à Bla, 50 Mw à Fana, 33 Mw à Segou.

Il y’a également le démarrage de la construction du barrage de Kenié en avril 46Mw pour sécuriser Bamako, l’accélération des travaux du barrage de Guina 140 Mw ( fin travaux septembre), la siganture d’un protocole de partenariat avec Syno Hydro en mars pour les étude et réalisation de 3 barrages sur le Niger (Bagoé 2, Baoule 3 et 4) entre autres démarches urgentes pour vite rétablir les 100 Mw provenant des réseaux électriques étrangers soit le 1/4 de notre demande en courant électrique. D’ici là , le Ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau Lamine Seydou Traoré, animera ce 15 avril 2021 à 15 h un point de presse pour donner des explications face à cette situation.

La conférence de presse aura lieu dans les locaux du Ministère des Mines, de l’énergie et de l’eau sise à la cité administrative de Bamako.

Source : Mamadou Camara Agronome et Communicateur
Suivez-nous sur Facebook sur