Pour se rapprocher de leurs partenaires maliens : Le groupe Albayrak et Alport Conakry désormais représentés au Mali

En prélude à l’inauguration dans la capitale malienne des représentations de la direction du groupe Albayrak et de Alport Conakry (filiale du groupe turque Albayrak concessionnaire en charge du Port de Conakry), prévue ce vendredi 11 juin, une délégation d’Alport Conakry séjourne depuis ce début de semaine au Mali pour les prises de contacts et pour expliquer les atouts de la destination portuaire à Conakry, ce, depuis les investissements et la modernisation engagée par le concessionnaire.

Conduite par Moustafa Levent, directeur d’Alport Conakry, la délégation est composée de plusieurs responsables de la société dont le directeur commercial et d’exploitation, Ousmane Savané, le responsable à la communication et l’assistante du directeur. Le séjour de la partie guinéenne au Mali a été marquée par de nombreuses visites de courtoisie aux responsables de plusieurs structures partenaires, notamment au Conseil malien des chargeurs (CMC), au Groupe AMI chez Achkar, à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), à la direction nationale des transports, à la Compagnie malienne de développement du textile (CMDT),  au Conseil malien des transporteurs routiers (CMTR).

La délégation d’Alport Conakry s’est également rendue à Ségou pour échanger avec le patron de GDCM, Modibo Kéita. Partout où Moustafa Levent et ses collaborateurs se sont rendus, ils ont  procédé au même exercice ; à savoir : expliquer le changement d’envergure en cours de nos jours au Port de Conakry et inviter les opérateurs à fréquenter cette destination.

“Nous allons investir plus de 400 millions de dollars en 25 ans. Déjà, les premiers investissements ont de nos jours permis une célérité dans le traitement des marchandises. Ces investissements feront de cette infrastructure l’une des plus grandes et modernes de la sous-région”, a précisé Moustafa Levent.

Il a ajouté que ces réalisations vont porter, entre autres, sur la construction d’un parking poids lourds, d’un parking citernes, la construction d’un nouveau terminal de pêche, la réhabilitation du port conventionnel, le dragage d’élargissement et d’approfondissement, la construction d’un terminal pétrolier… Dans sa politique de proximité avec les opérateurs maliens, Alport Conakry projette de construire un port sec à Kankan.

Le président du CMC, Babalaye Daou, le directeur national des transports terrestres maritimes et fluviaux et le directeur commercial de la CMDT, Mamadou Ba, ont apprécié l’importance de l’ouverture de  la représentation de Albayrak (concessionnaire chargé de la modernisation, de l’extension, de gestion du et de l’exploitation du port du port de Conakry) et d’Alport Conakry au Mali. “Le Mali se ravitaille dans 7 ports, dont celui de Conakry. Tous les autres ports se trouvent à plus  1300 km de notre pays  excepté le port de Conakry qui est le plus proche se trouvant à 900 km”, a soutenu le directeur commercial de la CMDT, Boubacar  Ba.

A noter qu’en plus de la gestion des ports à travers le monde, le groupe Albayrak, fondé en début du siècle dernier, intervient dans la construction d’équipements militaires (tenues, véhicules blindés…), le BTP, la gestion des déchets, les transports publics…

Au  Mali, Albayrak et Alport Conakry seront représentées par l’ex-directeur national du commerce Modibo Kéita qui devrait prendre ses quartiers ce vendredi même à l’ACI-2000, près de l’hôtel Maeva Palace.                                                                    Kassoum Théra

Source: Aujourd’hui-Mali
Suivez-nous sur Facebook sur