Pain: le gouvernement signe un Accord avec les acteurs de la filière

En début de ce mois de novembre, les Bamakois ont constaté une augmentation sur le prix de la baguette du pain. Cette augmentation qui avait suscité l’indignation des consommateurs a poussé les autorités compétentes à diligenter des rencontres avec les acteurs de la filière. Après avoir parvenu à stabiliser les prix, le ministère vientde trouver un accord avec les acteurs de la filière, au grand bonheur des consommateurs. Donc, l’augmentation du prix du pain n’est plus à l’ordre du jour.

 

Le 1er novembre courant, le ministère de l’Industrie et du commerce précisait dans un communiqué que le représentant de l’Union des boulangers du Mali avait annoncé l’augmentation du prix du pain de 250F à 300. Suite à cette augmentation qui était déjà en application dans les boutiques et autres points de vente du pain, le ministre de l’Industrie et du commerce, Mahmoud Ould MONAMED, a tenu une réunion avec les acteurs de la filière pain du Mali et les meuniers.
Ladite réunion s’est déroulée en présence des représentants de l’Union des boulangers du Mali dont, Ahmed DEMBÉLÉ, signataire dudit communiqué ; des représentants des meuniers du Mali ; Modibo Keita du GDCM ; le président de la filière pain ; des représentants de l’Association des consommateurs du Mali.
Les différents participants ont discuté avec le ministre des difficultés que connaît le secteur ainsi que des perspectives pour des solutions durables. C’est dans cette optique que le ministre a annoncé la tenue des états généraux du pain.
C’est la raison pour laquelle, tous les acteurs avaient exprimé leur étonnement vis-à-vis du communiqué émis par le représentant de l’Union des boulangers et a condamné cet acte qu’ils jugeaient maladroit et contraire aux principes de collaboration qui existe entre le département et les différents acteurs.
Le ministre Mahmoud Ould Mohamed a rappelé que les clauses de l’Accord entre son département et les acteurs de la filière pain engageaient toujours les parties et que le contexte aussi bien du marché national qu’international ne justifiaient une hausse d’autant plus que le prix du blé ne dépassait pas la fourchette des prix qui pouvaient remettre les prix fixés par l’Accord en question.
Plus d’une semaine après cette rencontre, le département a pu trouver un Accord plus solide avec les acteurs. Au terme de cet accord, la distribution du pain dans le district de Bamako et environs ne devrait plus connaitre une perturbation. Le prix consensuel de la baguette est maintenu à : 125 FCFA pour la baguette de 150 g et 250F CFA pour celle de300g.
La décision qui a donc sanctionné hier mardi, la réunion du ministre avec les principaux acteurs du cadre de concertation de la filière pain.
« Cette rencontre est consécutive aux mouvements d’humeurs de la fédération syndicale des boulangers et pâtissiers du Mali, constatés la semaine dernière, et ayant occasionné des perturbations dans la distribution du pain par endroits dans la capitale et ses environs. Les échanges entre le Chef du département de l’Industrie et du Commerce, avec les acteurs de la filière pain ont débouché d’une part sur la nécessité de stabiliser les prix de la farine et du pain et d’autre part, sur la nécessité de travailler ensemble sur la viabilité économique de ladite filière », peut-on lire dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre.
Aussi, les acteurs se sont engagés à ce que le non-respect de ces prix soit puni conformément à la réglementation en vigueur.

PAR MODIBO KONÉ

Source : Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook sur