La fin de la grève des banques accueillie avec joie par les clients

Après 48 h d’arrêt de travail, le SYNABEF et le patronat sont parvenus ce jeudi à un protocole de conciliation. Les clients des banques se réjouissent de la nouvelle.

 

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers et commerces du Mali a levé son mot d’ordre de grève ce mercredi soir. Le syndicat estime que plusieurs concessions ont été faites de part et d’autres qui ont permis d’aboutir aux points d’accord. Des clients ravis de la nouvelle ont pris d’assaut les banques ce jeudi matin à Bamako. Des clients que nous avons pu rencontrer à leur sortie ne cachent pas leur joie. Mais d’autres ne digèrent toujours pas ces deux jours de grève.
« Ils ont dit que la grève a pris fin. Mais est-ce vrai ? » s’interroge un client. « Je ne parviens pas à avoir mes sous au niveau du guichet », poursuit le même client. Il souligne qu’il n’est pas content. « Je devais effectuer une opération depuis, la grève l’avait empêché. Mais aujourd’hui j’ai effectué l’opération » se réjouit un autre client. C’est la même satisfaction auprès d’un habitant de Bamako. Mais il invite les banquiers à effectuer les grèves « au début du mois et non vers la fin ». cet autre habitant de la capitale malienne trouve que « la grève-là n’avait pas de sens ».
Le SYNABEF satisfait des points d’accord
Le secteur banquier paralysé reprend donc ses activités. Pour les membres du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers et commerces du Mali, c’est le satisfecit après ce mouvement de grève. « Il y avait treize points de réclamations et de revendications. Nous avons eu dix points d’accords. Les trois autres points de commun accord ont été retirés », affirme Ogotembeloum Guindo, secrétaire administratif du SYNABEF« Aujourd’hui, ils peuvent être fiers. Leurs syndicats se sont battus pour leur satisfaction entière », indique M.Guindo.

Même si des usagers des banques sont contents de la nouvelle. Ils espèrent ne plus revivre ces arrêts de travail dans les établissements bancaires.

Source : STUDIO TAMANI

Suivez-nous sur Facebook sur