2eme édition de la ‘’CEO Talks’’ du REAO-Mali : Sidi Dagnoko, une référence présentée aux jeunes entrepreneurs

Le Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO-MALI) a organisé la 2e édition de la ‘’CEO Talks’’, le samedi 30 octobre 2021, à l’hôtel Salam, pour édifier les jeunes qui souhaitent évoluer dans l’entreprenariat, sur le parcours des chefs d’entreprises. Référence dans le secteur, le manager du Spirit Mcann, Sidi Dagnoko a partagé son parcours et ses expériences avec les futurs jeunes entrepreneurs. C’était en présence du président du directoire, Ould Baby, le vice-président Mossadeck Bally, Dr Awa Diarra, secrétaire générale et plusieurs chefs d’entreprise.

 

Selon le président du CEO Talks, l’initiative consiste à créer un cadre d’échange, avec les jeunes qui veulent vraiment entreprendre, pour les aider, les soutenir et les motiver. « Nous avons choisi ce CEO Talks, parce que nous pensons qu’aujourd’hui, nous avons besoin de parler aux jeunes. Aujourd’hui, nous avons beaucoup de jeunes qui ont plein d’idées, qui ont des entreprises et qui ont besoin d’être aidés et soutenus. Alors nous pensons qu’aujourd’hui, qu’il est important que les chefs d’entreprise parlent avec eux. C’est pourquoi nous avons demandé à Sidi Dagnoko de venir parler de lui, de ses expériences, de son parcours… C’est un chef d’entreprise connu. Il est président GPAC (Groupement des Professionnels des agences de communication et de régie publicitaire). Nous voulons qu’il fasse bénéficier cette nouvelle génération de son expérience », a détaillé le président du CEO Talks.

Prenant la parole, l’invité du jour, Sidi Dagnoko a souligné qu’il était titulaire d’une maîtrise en droit des affaires obtenue en 1999 à l’Ecole nationale d’Administration. Il s’est inscrit à Sup Management (affiliation, Columbia University), où il décrocha en 2005 un MBA en marketing et commerce international. Selon lui, il est détenteur également d’un diplôme en management des entreprises. Administrateur de plusieurs sociétés au Mali et dans la zone UEMOA, il est le représentant du Mali au Réseau mondial de publicité McCann, directeur du réseau Spirit Network, qui est un réseau d’entreprises intégrées qui évoluent dans le domaine de la communication, des médias, de l’audiovisuel et du digital. « Je suis directeur de la société malienne d’investissement (SMI), PCA de Sahel Industrie, directeur général de la Compagnie malienne de Développement de la culture du Blé CMDCB) », a-t-il ajouté.

L’invité du jour dira qu’il est membre actif de plusieurs organisations professionnelles et économiques. « Je suis le président du Groupement professionnel des agences de communication et des régies publicitaires du Mali, membre du Conseil des patronats du Mali, membre de l’Organisation patronales des industriels du Mali, et membre du réseau de l’entreprise en Afrique de l’ouest », a précisé Sidi Dagnoko, un jeune qui s’est frayé un chemin dans un environnement assez difficile. Au Mali comme au delà de nos frontières, il constitue une référence dont le parcours peut inspirer de nombreux jeunes désireux d’entreprendre.

Au cours de son exposé, sur « l’entreprenariat au Mali : challenge, opportunité et perspectives », Sidi Dagnoko a soulevé quelques handicaps de l’entreprenariat qui sont de véritables freins au développement du secteur. Il s’agit entre autres, de l’accès au financement, de la domination de l’économie par le secteur informel, de l’absence de statistiques et d’informations pour orienter les entrepreneurs de façon fiable et neutre vers les secteurs d’opportunités, de la faiblesse de l’encadrement public qui a pour mission de créer un écosystème favorable à la transformation de projet d’entreprise et des déficits de structuration des filières économiques.

Cette 2e édition de la ‘’CEO Talks’’ du REAO-MALI a été sanctionnée par une série de questions-réponses entre le directoire et l’assistance, avec des séries de témoignages et de contributions de patrons d’entreprises.

Bintou Diarra

Source : Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur