Fin d’un règne au CSDM: Mohamed Chérif Haidara perd son latin

Fin d’un règne au CSDM: Mohamed Chérif Haidara perd son latin
En conflit ouvert depuis un moment avec le Président CSDM –France, M. Baidy Dramé, qui finalement aura réussi à prendre la tête du CSDM, à l’issue d’un congrès récemment organisé à Bamako, en présence d’une trentaine de pays sur la quarantaine, le désormais ancien Président du CSDM Mohamed Chérif Haidara s’attaque, malheureusement ,au Secrétaire du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. Il accuse ce dernier “de semer la zizanie au sein de la Diaspora’’. Lisez le communiqué in extenso.

 

COMMUNIQUÉ DU CSDM
Le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Étrangères tente de semer la zizanie au sein de la Diaspora
En effet, M. Boubacar Gouro Diall profite de son statut pour accorder une audience au faux bureau illégal et illégitime de M. Baidy Dramé
Le 07 juin 2021, le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, M. Boubacar Gouro Diall, a outrepassé ses attributions administratives et diplomatiques en accordant une audience au frère de son mentor auquel il a toujours dû ses postes de manière complaisante et politicarde.
Et pourtant, tout le monde sait qu’il n’y’a qu’un seul bureau du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne dirigé par M. HAIDARA Mohamed Chérif.
D’ailleurs, plusieurs courriers d’informations ont été envoyés dans les ministères, ambassades et institutions pour les alerter sur une bande d’usurpateurs exclus de toutes les instances du CSDM qui tentent de se faire passer pour de nouveaux membres du CSDM.
En parfaite connaissance de la situation, mais pour des raisons inavouables, M. Diall a, en toute déloyauté, décidé de recevoir un bureau fantôme conçu et mis en place par le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), des cadres d’un minuscule parti moribond.

Ironie du sort, M. Diall a écrit sur la page Facebook de son département : «Intervenant sur la question de la situation sécuritaire au Mali, le Secrétaire général a rappelé que notre pays, confronté à une crise depuis 2012, consacre une part importante de son budget à la lutte contre le terrorisme. Les deux parties ont convenu de poursuivre les échanges en vue de réfléchir ensemble aux solutions à apporter aux problèmes soulevés. Le Secrétaire général a, à cet égard, rassuré le CSDM de la disponibilité du Ministère des Affaires étrangères ».
Pourquoi et en qualité de quoi, M. Diall reçoit OFFICIELLEMENT M. Dramé et ses comparses dont le département de tutelle est le Ministère des Maliens de l’Extérieur ?
La réponse est claire et nette : le Ministère des Maliens de l’Extérieur n’acceptera jamais recevoir un bureau illégal.
En abusant de son statut, M. Diall aimerait-il s’associer avec des félons pour déstabiliser le CSDM légal et légitime présidé par M. Haidara ?
En tout état de cause, les membres du Bureau Exécutif National du CSDM, dirigé par M. HAIDARA Mohamed Chérif, ne se laisseront pas faire et useront de tous les moyens de droit pour être entendus.

Fait à Bamako, le 11 juin 2021

Le Bureau Exécutif National du CSDM

Source : LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook sur