Situation au Mali, en Guinée et au Burkina Faso: les chefs d’État de la CEDEAO se réunissent à Accra pour le 61e sommet

Les chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se réunissent, ce dimanche, à Accra, la capitale du Ghana.

Les présidents et chefs de gouvernement de la CEDEAO sont réunis pour les besoins du 61e sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Plusieurs questions d’importance attendent les chefs d’État. Parmi celles-ci, il y a notamment la question des coups d’État en Afrique de l’Ouest avec la situation au Mali, en Guinée et au Burkina Faso.

Pour la situation spécifique au Mali, les chefs d’État de la CEDEAO vont notamment se pencher sur une levée possible des sanctions après que les autorités de la transition ont annoncé un calendrier électoral avec la tenue du scrutin au mois de février 2024.

Concernant la Guinée, les chefs d’État vont également évoquer la question sous l’angle de la tenue des élections. En effet, le président Mamady Doumbouya a fixé la date des élections dans un délai de 39 mois. Des sanctions pourraient être annoncées par la CEDEAO.

Le président Kabila veut une clarification avec l’ONU

Enfin, les chefs d’État de la CEDEAO vont aussi se pencher sur le Burkina Faso. Le lieutenant-colonel Damiba prévoit en effet un référendum constitutionnel le 24 décembre 2024. La présidentielle et les élections législatives, selon l’agenda des autorités de transition, doivent avoir lieu le 25 février 2022.

Suivez-nous sur Facebook sur