Opération Barkhane: Point de situation des opérations du vendredi 5 au jeudi 11 novembre 2021

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

Dans la bande sahélo-saharienne, les actions de partenariat avec les forces partenaires se poursuivent et restent la priorité de la force Barkhane. En parallèle, Barkhane, tout en conduisant sa réorganisation, maintient son action à l’encontre des groupes armés terroristes.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Formation des forces armées maliennes à Tessalit

Du 23 octobre au 11 novembre 2021, sur le camp de Tessalit, au nord du Mali, les soldats français de la Force Barkhane ont organisé une séquence de partenariat militaire opérationnel particulièrement dense aux Forces armées maliennes (FAMa). Elle vise à permettre à une compagnie malienne d’assurer en autonomie l’ensemble de ses missions.

Ces formations ont notamment permis l’acquisition de compétences spécifiques, comme celles de l’emploi de mortiers lourds ou de Guetteurs aériens tactiques avancé(GATA). Cette dernière compétence est importante pour la mise en œuvre des missions de réassurance que Barkhane pourrait conduire en appui des forces maliennes. Des formations ont également été délivrées dans le domaine de la lutte contre les

engins explosifs improvisés (EEI), du sauvetage au combat, du combat en zone urbaine et des techniques de corps-à-corps.

Premier bilan de l’ATLANTIQUE 2 standard 6

Arrivé le 13 octobre sur la Base aérienne projetée (BAP) de Niamey et après une centaine d’heures de vol en 25 jours, le premier détachement de l’Atlantique 2 (ATL2), porté au standard 6, achève sa mission.

Au cours des 11 vols opérationnels effectués sur le théâtre, les nouvelles capacités de l’avion ont pu être employées efficacement lors de différentes missions : escortes de convois, soutien aux opérations et missions de renseignement dans la profondeur, en coopération avec les moyens aériens de l’armée de l’Air et de l’Espace.

Avec ses excellentes performances, qui constituent un saut capacitaire par rapport à la version précédente[1], les marins du ciel ont pu valider les doctrines d’emploi des différents capteurs et systèmes.

Les nouvelles capacités de l’avion constituent un véritable atout pour la Force Barkhane, au-delà de son rayon d’action et de sa capacité à produire du renseignement en temps réel.

Passation de commandement de la TF Takuba
Le 4 novembre 2021, le général de division Laurent Michon, commandant la Force Barkhane (COMANFOR) et le chef d’état-major des armées suédoises, le général Micael Bydén, se sont rendus sur la Base opérationnelle avancée (BOA) de Ménaka pour participer à la cérémonie de passation de commandement entre le général de brigade aérienne Philippe Landicheff et le colonel suédois Peter.

Pour la première fois, un pays européen autre que la France prend le commandement de la TF Takuba. La Suède montre à nouveau toute sa détermination et sa volonté d’agir auprès de la France, de ses partenaires européens et des Forces armées maliennes (FAMa) pour poursuivre la lutte contre les Groupes armés terroristes (GAT) au Sahel.

 

Suivez-nous sur Facebook sur