Mali: un «cadre» du groupe État islamique au Sahel arrêté par la France

Arrêté par la force française Barkhane, Dadi Ould Chouaïb est «également suspecté d’avoir mutilé trois hommes le 2 mai dernier», selon l’état-major.

La force française Barkhane a arrêté au Mali un homme qu’elle présente comme un «cadre du groupe État islamique au grand Sahara» (EIGS), a indiqué mercredi 16 juin l’état-major des armées françaises.

Dadi Ould Chouaïb, alias Abou Dardar, «l’un des cadres de l’EIGS», est «également suspecté d’avoir mutilé trois hommes le 2 mai dernier lors du marché hebdomadaire de Tin Hama» (Nord), a ajouté l’état-major, précisant qu’il s’était rendu sans résistance et qu’il portait «une arme automatique, une lunette de vision nocturne, un gilet de combat, un téléphone et une radio».

Suivez-nous sur Facebook sur