Convoi militaire de l’armée française à Gao : le Songhoy Chawara Batoo dénonce l’arrivée d’un tel arsenal après le redimensionnement de la force Barkhane

La Coalition des associations et organisations sédentaires du Nord du Mali « Songhoy Chawara Batoo a fait un communiqué le mardi le 30 novembre 2021 relatif au convoi militaire de l’armée française dont la destination est prévue pour GAO.

Le convoi militaire qui a suscité tant de remous dans la région de Kaya au Burkina Faso et Tera au Niger attire l’attention des ressortissants de la Gao.

Dans le communiqué, le Songhoy Chawara Batoo a fait savoir qu’il suit avec un intérêt particulier les mouvements de mobilisation et de dénonciation qui ont eu à bloquer le passage d’un convoi militaire d’une centaine de camions appartenant à l’armée française, en destination pour Gao.

Selon la coalition, ces mobilisations ont malheureusement coûté la vie à des jeunes africains à Kaya et à Tera et engendré plusieurs blessés au Burkina Faso et au Niger.
Songhoy Chawara Batoo dénonce avec la dernière rigueur l’arrivée d’un tel arsenal de guerre dans la Région de Gao surtout après l’annonce du redimensionnement de la force Barkhane au Nord du Mali, indique le communiqué.
Les membres de la coalition invitent les Autorités à informer les populations maliennes sur les raisons de ce déploiement de troupes à Gao et à prendre toutes leurs responsabilité pour faire respecter la souveraineté du Mali sur l’ensemble de son territoire, dira le document.
Songhoy Chawara Batoo a lancé un appel à la population malienne en général et les habitants de Gao en particulier, à la vigilance et à la détermination.

Dans le communiqué, Songhoy Chawara Batoo a laissé entendre qu’il se réserve le droit de dénoncer toute recrudescence de l’insécurité dans la Région de Gao et qu’ils exigent désormais une obligation de résultats pour la présence des forces étrangères à Gao avec à leur tête la force Barkhane.

La population de Gao ne saurait continuer à souffrir le martyr avec au quotidien, la destruction de villages entiers, les assassinats ciblés, les enlèvements et les atrocités de tout genre malgré une forte présence militaire étrangère au côté des Famas, conclu la coalition Songhoy Chawara Batoo.

M Camara

Source: Delta News

Suivez-nous sur Facebook sur