COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES | Paris, le 1ER juillet 2022 | FIN DES OPÉRATIONS DE LA TASK FORCE (TF) TAKUBA AU MALI

La réorganisation du dispositif militaire français au Sahel, décidée en relation étroite avec les partenaires européens et nord-américains, a conduit à la fin des opérations de la TF TAKUBA au Mali à compter du 30 juin.

 

L’opération BARKHANE et la TF TAKUBA témoignent de ce dont les Européens sont capables d’accomplir ensemble dans des environnements sécuritaires complexes. Ainsi, les leçons tirées de cette expérience opérationnelle et « l’esprit TAKUBA » perdureront hors du Mali.

Depuis 2013, les partenaires européens et nord-américains se sont fermement engagés dans la lutte contre les Groupes armés terroristes (GAT) en appui des forces armées sahéliennes, et plus particulièrement des Forces armées maliennes (FAMa). Ces déploiements au Sahel répondaient à une demande officielle du gouvernement malien, et étaient conformes au droit international et dans un format convenu (mandats du CSNU). De nombreux pays européens se sont impliqués dans cette lutte. La plupart d’entre eux étaient engagés au sein de la TF TAKUBA qui visait notamment à assister, conseiller et accompagner les FAMa au combat.

Lancée le 27 mars 2020, la TF TAKUBA a réuni jusqu’à 10 nations contributrices (Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, France, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suède). La capacité opérationnelle initiale (IOC – Initial Operational Capability) a été déclarée le 15 juillet 2020, et la pleine capacité opérationnelle (FOC – Full Operational Capability), le 2 avril 2021. Avec ses deux Task Groups (T G), sa force d’intervention rapide (QRF – Quick Response Force) motorisée et héliportée et son unité de protection, la TF a prouvé son efficacité en apportant un soutien continu aux FAMa.

L’implication des partenaires européens au sein de la TF TAKUBA a directement contribué à atteindre les objectifs opérationnels. Les TG mixtes ont permis de maintenir un rythme opérationnel en constante augmentation. La TF TAKUBA a rassemblé environ 800 soldats de 10 pays et a même été placée sous le commandement de l’un d’entre eux : la Suède. Outre le partage d’une appréciation de situation, des procédures communes et une fraternité d’armes ont été forgées. Elles ont permis à toutes les nations contributrices de développer une évaluation et une conscience communes de la situation.

En résumé, la TF TAKUBA est un succès stratégique et tactique. C’est un succès stratégique car plus de 10 pays européens, conscients des conséquences de la détérioration de la situation sécuritaire au Sahel pour la sécurité de l’Europe, ont décidé de s’engager conjointement dans une lutte commune contre les GAT. C’est également un succès tactique car la TF TAKUBA a permis la formation d’unités maliennes adaptées au combat contre les terroristes, évitant ainsi la territorialisation des GAT, en particulier de l’État Islamique au Grand Sahara (EIGS), dans la zone des Trois frontières.

Source : ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES | Paris

Suivez-nous sur Facebook sur