Ramadan : Türkiye Diyanet et L’aislam offrent des vivres aux fidèles musulmans

La Fondation Türkiye Diyanet Vakti dans le but d’aider les fidèles musulmans à aborder le mois béni de ramadan, a offert des vivres ainsi que de l’huile et des pâtes d’une valeur de 7 millions à l’AISLAM afin qu’elle les partage entre fidèles musulmans de Bamako, de Kita et de Ouelessebougou. La cérémonie de remise symbolique a eu lieu le mercredi 14 avril 2021 au siège de l’Association Islamique pour le Salut.

« Au nom du peuple Turc ainsi qu’au non de la fondation Türkiye Diyat Vakti, nous apportons ce don pour exprimer notre esprit de générosité et de compassion en cette période sacrée du mois de ramadan. Il est important pour les Turcs d’aider les autres et de prévenir la faim partout dans le monde et ici au Mali », c’est par ces mots que le représentant de la Fondation Türkiye Diyat Vakti a entamé ses propos. Il a exhorté les musulmans maliens qui sont reconnus à travers le monde pour leur tradition de tolérance religieuse, de compassion et de respect des droits de l’Homme, à continuer à véhiculer ces valeurs. Il a signalé que ces dons constitués de riz, d’huile et de pâtes aideront  les associations bénéficiaires du Mali et les nécessiteux de rompre leur jeûne durant ce mois béni de ramadan. Quant au président de l’Association Islamique pour le Salut, Aboubacar Camara, il a remercié les responsables de Türkiye Diyat Vakti et à travers eux tout le peuple turc pour le geste, avant de rassurer les donateurs que les dons arriveront à destination. Selon lui, ce geste qui a été initié depuis 2012 permet à des nécessiteux maliens de rompre leur jeûne dans la plus grande ferveur. Dicko Touré, la présidente de l’Association des veuves de l’armée malienne, a, au nom de tous les bénéficiaires, remercié les donateurs pour les dons qui,  selon eux leur seront d’un apport capital durant ce mois de ramadan. Signalons qu’en plus de Bamako, certaines associations de Kita et de Ouelessebougou recevront leur part dans les jours à venir.

Moussa Samba Diallo

  Source: Le Républicain- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur