Niger: saisie record de drogue dans le désert du Ténéré

La police d’Agadez a saisi près de 200 kilogrammes de cocaïne dans la voiture du maire de la bourgade de Fachi, une localité qui se trouve au nord-est du pays. Il a été directement transféré avec sa marchandise à Niamey.

C’est une combinaison d’efforts et de filatures de plusieurs services contre la grande criminalité organisée qui a permis à la police nigérienne de réaliser cet exploit. Pour la première fois, 200 kilogrammes de cocaïne ont été saisis dans le désert du Ténéré, au poste de contrôle de Tourayyat, à 80 kilomètres au nord, sur l’axe Agadez-frontière libyenne.

Des fouilles minutieuses du véhicule administratif du maire de Fachi, qui se trouvait à bord, ont permis de localiser 199 briquettes de cocaïne d’une valeur estimée à près de neuf millions de dollars.

Le maire de Fachi, nouvellement élu, et son chauffeur ont été immédiatement arrêtés. Ils ont été convoyés avec leur cargaison sur Niamey par un vol spécial. Le maire qui répond au nom de Charou Ramadan et son premier complice sont désormais entre les mains de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS).

Avec 200 kilogrammes de cocaïne dans sa voiture, le maire de Fachi ne serait pas à son premier coup d’essai, affirment des experts en la matière. Pour atteindre la Libye à partir de sa localité de Fachi, il y a deux possibilités : la ville garnison de Dirkou, où le contrôle est très renforcé, ou bien l’axe de la falaise d’Achegour, la passe d’Orida et enfin la passe de Salvador, passage obligé de tous les narcotrafiquants pour atteindre le sud de la Libye en toute sécurité et livrer la marchandise.

Source : RFI

Suivez-nous sur Facebook sur