People: Mauvaise nouvelle pour Booba et Kaaris

Les deux rappeurs, Booba et Kaaris qui sont toujours placés en détention provisoire après une violente rixe à l’aéroport d’Orly, vont devoir attendre jusqu’au 6 septembre avant d’espérer recouvrer leur liberté, puisque Kaaris et ses proches se sont vus refuser leur liberté provisoire tandis que B2O s’est lui désisté, affirmant “qu’il retirait sa demande”.

Plus de deux semaines après leur bagarre à Orly, Booba et Kaaris ont de nouveau fait face à un juge. Cette fois, les deux rappeurs ainsi que 4 autres personnes qui étaient également impliqués ont été présentés au tribunal de Créteil (94) afin que soit étudiée leur demande de remise en liberté.

Les deux rappeurs ont vu leur demande de remise en liberté examinée par le tribunal correctionnel de Créteil ce mardi. La requête de Kaaris, incarcéré depuis le 3 août à Fresnes, et celle de trois de ses proches, a été rejetée. Booba, venu de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, a lui retiré la sienne, affirmant à la barre qu’il “retournait en cellule”, rapporte l’AFP.

Dans le box, K2A s’est brièvement exprimé : “Je ne suis pas à l’origine de l’altercation. Je la déplore profondément. Ma situation est une injustice. Je pense à ma famille.” 

Les 6 hommes vont donc devoir patienter en prison afin de connaître leur verdict. Le procès des deux rappeurs ainsi que de leurs proches aura lieu, si tout va bien, le 6 septembre prochain. Ils risquent jusqu’à 7 ans de prison et 100 000€ d’amende.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur