La famille d’Olivier Dubois, seul otage français dans le monde, appelle à envoyer une carte postale à l’Elysée

Olivier Dubois, ancien élève au lycée Mistral à Avignon, journaliste indépendant qui vivait et travaillait au Mali depuis 201 avait été kidnappé le 8 avril à Gao. Un enlèvement par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda.

Aujourd’hui 16 mois après cet enlèvement  sa mère, sa sœur et son beau-frère appelle ceux qui veulent le soutenir de se procurer « une carte postale respectueuse de son destinataire » et d’y écrire ce message: « Bonjour M. le président, quand Olivier Dubois journaliste, rentrera-t-il en France? 500 jours… Libérons Olivier Dubois« .

Il faut ensuite envoyer cette carte postale à Emmanuel Macron à l’Élysée, (« sans timbre, car au président de la république c’est gratuit pour moins de 20 grammes « , précise  la famille).

Cette opérations carte postale se poursuit jusqu’à la rentrée de septembre. En janvier, la famille d’Olivier Dubois  avait lancé une pétition en ligne pour demander sa libération. Et en avril dernier, pour le premier anniversaire de son enlèvement, elle avait aussi  réalisé une vidéo pour sensibiliser le public, avec la participation de plusieurs journalistes.

Les 500 jours de l’enlèvement d’Olivier Dubois tomberont le 21 août, et il a passé son 48e anniversaire en captivité le 6 août  rappelle sa famille.

Benjamin Fouquoire, le beau-frère d’Olivier Dubois regrette l’absence d’information communiquée à la famille

 

Suivez-nous sur Facebook sur