Tournoi UFOA Dames : Festival offensif des aigles dames

Pour son entrée en lice, la sélection a déroulé contre la Gambie écrasée 6-0, avec en prime un triplé de Agueissa Diarra

Les équipes de la poule B sont entrées en lice hier dans le tournoi UFOA Dames de la Zone A de l’Union des Fédérations ouest-africaines (UFOA). Pour son entrée en matière, la sélection nationale a explosé hier la Gambie sur un score sans appel de 6-0, au stade de Makéni. L’attaquante Agueissa Diarra a réalisé un triplé (33è min s.p., 50è min et 57è min) tandis que l’avant-centre Oumou Koné a marqué deux buts (45è min, 47è min) contre une réalisation pour sa partenaire de la ligne d’attaque, Seynabou Sidibé (75è min). Une bonne opération donc pour les protégées de Saloum Mohamed qui confirment ainsi leur supériorité face à la Gambie. Les Scorpionnes (surnom des joueuses de la Gambie) n’ont tenu qu’une demi-heure. Les Aigles Dames ont ouvert le score à la 33è minute suite à un penalty transformé par l’attaquante Agueissa Diarra. Sa partenaire de la ligne d’attaque Oumou Koné a doublé la mise pour les joueuses de Saloum Mohamed juste avant la pause (45è min).

La sélection nationale a accentué la pression sur son adversaire en deuxième période. Oumou Koné a réalisé le doublé (3-0, 47è min) avant qu’Agueissa Diarra ne corse d’addition (4-0, 50è min) et ne réalise le triplé bien avant l’heure de jeu (5-0, 57è min). Seynabou Sidibé va clôturer le festival offensif des Aigles Dames à l’entame du dernier quart d’heure (6-0, 75è min). Auteur d’un triplé, Ageuissa Diarra a été élue Meilleure joueuse de la rencontre.

La capitaine Fatoumata Doumbia et ses partenaires réussissent leur premier pari. Elles devront confirmer ce résultat ce vendredi contre le Liberia (14h) avant de terminer la phase de poule contre la Guinée-Bissau (lundi 2 mars, 16h).

La compétition a débuté mardi dernier. Le pays hôte, la Sierra Leone, a été tenu en échec par le Cap-Vert (0‐0) et le Sénégal s’est imposé sur le fil devant la Guinée (1‐0).

 

Envoyée spéciale Djènèba Bagayoko

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook sur