Report de l’édition 2021 de santé-foot : Le ministre Mossa Ag Attaher interpellé à réparer le préjudice causé

Initialement prévue le week-end dernier, la énième édition de Santé-Foot a été annulée in extremis par le département de la Jeunesse et des Sports. Raison invoquée : non disponibilité du stade Omnisports pour la simple raison que cet événement se déroulait 48 h avant la finale de la Coupe du Mali  sur les mêmes installations. Ce report fut un gâchis financier pour les organisateurs qui ont investi beaucoup d’argent dans cette activité.

 

De nos jours le patron de Mali-Evénement Bouba Fané ne sait plus à quel saint se vouer. Et pour cause. Il vient de voir contrarier la première date de l’édition 2021 de Santé-Foot par le ministère de la Jeunesse et des sports. Avant que les organisateurs se réunissent pour fixer une nouvelle date, l’heure est à l’évaluation des dégâts.

A titre de rappel Santé-Foot, qui était jadis Sida-Foot a vu le jour depuis 2011. En plus des campagnes d’information et de sensibilisation sur des maladies comme le Sida et autres, cette messe de la jeunesse malienne est couronnée le plus souvent par un match de gala de football avec des joueurs de renommée internationale qui font le déplacement à Bamako pour riposter à ces maladies.

Parmi les joueurs qui ont joué pour Sida-Foot, on peut citer Seydou Kéita, El Hadj Diouf, Gervinho… Pour l’édition de cette année, le match était prévu vendredi dernier, soit à 48 h de la finale de la Coupe du Mali, programmée pour le dimanche. Les responsables de Mali-Evénement avaient obtenu l’accord du stade Omnisports Modibo Kéita et avaient mis les bouchés doubles avec la réservation des billets d’avions des joueurs plusieurs mois à l’avance.

Des invitations ont été envoyées aux internationaux maliens et étrangers en fonction de cette date, sans oublier des campagnes d’information et de communication sur différentes plateformes de communications télés, radios, journaux.

Mais coup de théâtre à 24 h de l’événement ! Le ministère de la Jeunesse et des Sports annule la tenue du match de gala Santé-Foot à la grande incompréhension des organisateurs et des fans de cet événement qui mobilisent chaque année des dizaines de milliers de personnes.

La question qui est maintenant sur toutes les lèvres est de savoir quelle sera l’attitude du ministère de la Jeunesse et des Sports face aux organisateurs.“Le bon sens veut que le ministère répare le préjudice causé en s’impliquant davantage pour qu’à prochaine date, l’évènement se déroule dans les meilleures conditions sans cela c’est l’Etat malien, à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, qui sera vu comme un Etat  injuste. Car c’est en fonction de l’accord de la direction du stade Omnisports que tous ces investissements ont été faits”, répond un membre de la commission d’organisation.

Reste maintenant à savoir quelle sera l’attitude du chef du département de la Jeunesse et des Sports  Mossa Ag Attaher lui qu’on décrit comme étant un grand l’un des meilleurs ministres du gouvernement précédent mais aussi et surtout allergique à l’injustice.                                                        

   Kassoum Théra

Source : Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur