Redémarrage du Championnat national de football Le vice-président de l’UNASAM remercie le ministre Arouna Modibo Touré pour son implication personnelle

Le coup d’envoi du Championnat national de football sera donné, cet après-midi, à Tombouctou. Le vice-président de l’Union Nationale des Supporters des Aigles du Mali (UNASAM) s’est réjoui du redémarrage de la compétition. A cette occasion, Cheickna Demba a donc exprimé toute sa gratitude au ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, qui aura joué un grand rôle pour cette reprise. Il s’est également prononcé sur l’élection du nouveau Comité Exécutif de la FEMAFOOT et l’élimination des Aigles du Mali à la CAN 2019.   

 

Après deux saisons blanches, le Championnat national de football Ligue 1 reprend service, ce vendredi, au stade de Tombouctou. Le match inaugural met aux prises l’Avenir AC  et l’AS Bakaridjan, à partir de 15h00.

Cette reprise est un véritable Ouf de soulagement pour les inconditionnels du football malien. Aussi, le vice-président de l’Union Nationale des Supporters des Aigles du Mali (UNASAM), Cheickna Demba, a-t-il tenu à exprimer toute sa satisfaction.  » C’est une grande joie pour nous. Je remercie le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, pour son implication personnelle dans le processus de redémarrage de la compétition. Aussi, pour avoir obtenu auprès de la MINUSMA la garantie de transporter les clubs vers les régions du Nord. Le CONOR est également à féliciter pour le travail abattu afin que ce jour soit « , a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter :  » En ce qui concerne les supporters, nous allons nous retrouver dans la plus grande entente. Les fans du football malien avaient hâte que le ballon roule de nouveau sur nospelouses. Et nous rassurons en conséquence qu’il n’y aura plus d’acte de vandalisme dans les gradins cette saison. Car la violence ne nous mène nulle part. Nous avons déjà commencé à sensibiliser les supporters dans ce sens « .

Par rapport à l’élection du nouveau Comité Exécutif de  la FEMAFOOT, prévue le 29 août à Bamako, Cheickna Demba a été très clair.  » Pas question pour nous de soutenir un candidat. Nous tenons à préciser que l’UNASAM n’a pas de choix de candidat. Notre souhait est que la paix revienne à l’issue de cette Assemblée. Les acteurs sportifs doivent se donner la main pour aider le futur comité exécutif à relever des défis« , a-t-il confié.

Cheickna Demba a également profité de l’occasion pour se prononcer sur l’élimination prématurée des Aigles du Mali à la CAN 2019.  » C’est un échec cuisant de sortir au stade des huitièmes de finale. L’objectif n’a donc pas été atteint.  Nous devons tirer les enseignements pour mieux rebondir. Il faut que le sélectionneur national, Mohamed Magassouba accepte les critiques. Les acteurs du football ont le plein droit de s’exprimer librement. Personne ne peut empêcher les supporters de donner leur avis sur la manière de jouer de l’équipe« , a-t-il soutenu.

Puis de poursuivre :  » En tant que responsable de l’UNASAM, je demande un grand pardon au peuple malien pour cette contre-performance. Toutefois, j’invite les supporters à rester mobilisés autour des Aigles. Nous devons entretenir cette jeune équipe, qui a du potentiel pour remporter la CAN 2021 et nous qualifier pour le mondial 2022 au Qatar« .

Cependant, Cheickna Demba a invité les joueurs binationaux, comme Moussa Dembélé (Lyon/France) et Alassane Pléa (Borussia Mönchengladbach/ Allemagne), à venir défendre les couleurs de leur pays d’origine.  » Nous avons besoin d’eux pour renforcer l’équipe. Et le futur Comité Exécutif de la FEMAFOOT, en collaboration avec le département des Sports, doit mettre en place une bonne politique pour convaincre ces jeunes talents de rejoindre le rang des Aigles« , a-t-il conclu.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur