Onze créateurs-Stade malien de Bamako : Derby entre l’élève Demba Traoré et son maitre Djibril Dramé

Le championnat national ligue 1 du Mali reprend ses droits ce mercredi 18 Septembre 2019 avec les matches de la troisième journée. Le derby de cette journée oppose les Onze créateurs de Niarela au Stade malien de Bamako. Deux poids lourds du championnat national et dont les confrontations ont toujours fait jaillir des étincelles dans l’air. Cette confrontation aura une saveur de derby entre Djibril Dramé le coach du Stade malien de Bamako et Demba Traoré son élève qui coach les Onze Créateurs après le départ du maitre.

Après la petite trêve à cause de la tenue de l’assemblée générale élective de la présidence de la fédération malienne de Football dont Mamoutou Touré dit Bavieux a été élu, le championnat national ligue 1 de football du Mali reprend ses droits ce mercredi avec plusieurs matches au programme dans les stades de Bamako et de l’intérieur du pays. Au Stade omnisport Modibo Keita, les onze créateurs de Niaréla accueilleront le Stade malien de Bamako. Ce derby de la troisième journée à l’odeur d’un match plaisant car la confrontation entre ces deux équipes à toujours fait jaillir des étincelles. Ce match à un goût d’opposition se jouera plus sur le banc de touche que sur la pelouse du stade omnisport Modibo Keita. Ce sera une opposition de deux styles identiques mais avec des joueurs différents. Les deux techniciens se connaissent bien. L’un a été durant des années le second de l’autre sur le banc des Onze créateurs et il y a une excellente relation qui lie Demba Traoré à son mentor Djibril Dramé. Ce match sera une occasion pour l’élève de défier son maitre et pourquoi ne pas lui prouver qu’il ait appris la leçon avec parcimonie. Partageant la tête de sa poule avec le Club Olympique de Bamako, le Stade malien éliminé de la league africaine des champions mise sur le championnat pour pouvoir se hisser en compétition africaine lors de la prochaine saison. Les coéquipiers de Djigui Diarra n’ont pas droit à l’erreur et sont condamnés à l’exploit s’ils ne veulent pas se voir distancer par le Club Olympique de Bamako. Quant aux Onze Créateurs de Niaréla, ils ont du mal à retrouver leur vitesse de croisière et pataugent dans le ventre mou de la poule. Les jeunes de Niaréla ont aussi besoin de frapper un grand coup pour se relancer et avertir les futurs adversaires qu’ils ont toujours du piquant. L’opposition entre le maître Djibril Dramé et son élève Demba Traoré tourne-t-il en faveur de qui ? L’élève dépassera-t-il le maitre ? Le maître parviendra-t-il à faire respecter la hiérarchie prouvant à l’élève que l’apprentissage continue toujours ? La réponse ces différentes questions ce soir après le match.

Moussa Samba Diallo

SourceLerepublicainmali

Suivez-nous sur Facebook sur