Nos expatriés : MOUSSA DJÉNÉPO MARQUE SON PREMIER BUT AVEC LE STANDARD LIÈGE

Moussa Djénépo a donc ouvert son compteur-but dans la Jupiler league belge. Le dimanche 11 mars, le jeune international malien a marqué lors de la 30è journée du championnat de première division belge, face à Oostende. Moussa Djénépo a inscrit l’un des trois buts infligés à Oostende par le Standard Liège qui était pourtant mené 2-0 à la mi-temps. Maldini, comme l’appellent familièrement les supporters est entré à la 59è minute de jeu et six minutes seulement après son apparition sur la pelouse, il égalisera pour les Rouches (65è minute). L’ancien joueur de Yeelen olympique inscrivait, ainsi, son tout premier but dans la Jupiler League belge.

Les Rouches (surnom du Standard de Liège, ndlr) ont débuté cette rencontre le couteau sur la gorge. Ultra-dominateurs et très volontaires, les Liégeois mettent immédiatement la pression sur la défense ostendaise. Le Standard enchaîne les opportunités, mais ne parvient pas à scorer. Comme souvent lorsqu’une équipe domine et ne trouve pas l’ouverture, elle se fait punir. Luyindama, l’arrière garde du Standard, commet une grossière erreur, en perdant le ballon aux abords de sa surface. Akpala en profite pour trouver Canesin dans l’axe. Le tir du milieu offensif d’Ostende est impeccable et surprend Ochoa (27è min, 1-0). Les Rouches prennent un gros coup sur la tête et perdent le fil de leur domination. Malgré quelques petites opportunités, les hommes de Sa Pinto sombrent complètement juste avant la pause. Sur un long dégagement de Dutoit, Zivkovic, Canesin et Akpala se jouent d’une défense totalement apathique du Standard pour doubler la mise (45è min, 2-0).
En deuxième période, les Liégeois reviennent sur la pelouse avec la volonté d’enflammer la partie. Carcela réduira le score pour Standard (50è minute, 2-1), mais c’est l’international malien, Moussa Djénépo qui sera le détonateur du réveil de son équipe. Intégré à la 59è minute de jeu, il remettra les pendules à l’heure pour les siens, six seulement après son apparition sur la pelouse (2-2, 65è min).
On connaît la suite : à 20 minutes du terme, les protégés de Sa Pinto passent devant et renversent complètement la vapeur. Avec ses dribbles dévastateurs, Carcela crée la panique dans la défense ostendaise. Son centre au deuxième poteau trouve Fai. Esseulé, le latéral gauche reprend en un temps et envoie les Liégeois en Playoffs I ! Après une phase classique délicate, les Rouches arrachent finalement leur place dans le Top 6 au forceps et avec une énorme combativité.
Seïbou S.
KAMISSOKO

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook sur