Mondial 2018 : Voici pourquoi Antoine Griezmann n’a pas célébré son but contre l’Uruguay

L’attaquant français, Antoine Griezmann a déclaré à l’issue de leur rencontre face à l’Uruguay qu’il n’a pas célébré son but en signe de respect pour la nation sud-américaine.

Antoine Griezmann a marqué le deuxième but de la France grâce à une frappe qui a provoqué une grave erreur du gardien uruguayen Fernando Muslera. Au lieu de célébrer, Griezmann est resté immobile, sans un sourire tandis que ses coéquipiers se sont précipités vers lui pour manifester leur joie.

« Depuis mes premiers pas en tant que footballeur professionnel, j’ai toujours eu un Uruguayen auprès de moi pour m’aider, dans les bons moments comme les mauvais. Ce sont eux qui m’ont fait découvrir ce sport, et j’ai beaucoup de respect vis-à-vis d’eux, parce que ce sont des amis aussi », a déclaré Griezmann aux journalistes

Avant leur rencontre, le français s’était confié sur son affinité avec l’Uruguay et son amitié avec deux joueurs uruguayens, Jose Gimenez et Diego Godin (ses coéquipiers à l’Atletico Madrid).

Ne pas célébrer un but contre un ancien club est devenu la norme dans le football, mais Griezmann a peut-être été le premier joueur à faire cela au niveau international, en particulier lors d’une Coupe du monde.

Cependant, il n’a pas réussi à convaincre tout le monde de son affinité avec l’Uruguay. L’attaquant uruguayen Luis Suarez, interrogé sur Griezmann avant le match, a répondu honnêtement : « Antoine, peu importe à quel point il dit être, est à moitié uruguayen, il est français et ne connaît pas le sentiment uruguayen. »

« Il ne connaît pas le dévouement et l’effort que fournissent les Uruguayens pour réussir dans le football », a-t-il ajouté.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur