Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion : LE CPM RESPECTE LA TRADITION

Dans le cadre de la célébration de la 24è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le Comité paralympique du Mali (CPM) a organisé une course de tricycle, le samedi 27 octobre sur le boulevard de l’Indépendance. L’événement s’est déroulé, en présence de plusieurs personnalités, dont le président du Comité paralympique du Mali, Amadou Diarra, le directeur national des sports et de l’éducation physique, Modibo Bagaga, le parrain de la semaine des personnes handicapées, Mamadou Keïta, l’Ambassadeur de Chine au Mali, Zhu Liying. Le thème retenu cette année était «la solidarité, une responsabilité citoyenne en République».

Les athlètes se sont affrontés dans trois épreuves : la course de skates et la course de  tricycles de masse et d’élites. Pour la première épreuve, les athlètes ont parcouru 3km 600, tandis que  les deux autres courses se sont déroulées sur la longue distance de 7km 200, soit deux tours du boulevard de l’Indépendance.

L’épreuve des skates a été dominée par Demba Sow qui s’est classé premier, devant Adama Bogayoko et Drissa Diallo. Pour la course des tricycles de masses, Mariam Coulibaly a été sacrée chez les Dames, devant Korotoumou Coulibaly et Coumba Traoré, alors que l’épreuve des Messieurs a été remportée par Karaba Diarra, devant Alou Konaté et Adama Keïta.

Après cette confrontation, place sera faite à la course des élites, une épreuve qui se disputera sur la distance de 7km200. Comme il fallait s’y attendre, la course donnera lieu à une belle empoignade entre le trio Ibrahima Maïga-Chaka Diallo-Boubacar Djibo, les trois «cracks» qui dominent, actuellement la discipline.

Au terme d’une course âprement disputée (les trois athlètes sont restés au coude à coude jusqu’à 300m de la ligne d’arrivée), Ibrahima Maïga s’imposera devant ses grands rivaux, bouclant la distance dans un chrono de 11’57’’.  Boubacar Djibo et Chaka Diallo se classeront, respectivement deuxième et troisième. Dans son discours de clôture, le président du Comité paralympique du Mali, Amadou Diarra a salué la mobilisation des personnes handicapées (une trentaine d’athlètes ont participé aux épreuves) et le bon déroulement de la course. «Je suis fier et heureux pour le bon déroulement de l’événement et la grande mobilisation de nos athlètes. La solidarité est une valeur ancestrale de notre pays que les autorités de la 3è République ont su magnifier, en instituant le mois d’octobre comme mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion que nous célébrons depuis vingt quatre ans maintenant», soulignera Amadou Diarra.

A la fin de la cérémonie, l’Ambassadeur de Chine au Mali, Zhu Liying a fait des dons de matériels au Comité paralympique du Mali. Le lot est composé d’un réfrigérateur, de trois téléviseurs, deux climatiseurs et deux micro-ondes. Les pratiquants de handi-karaté de Maître Makan Haïdara,  ceinture noire 2è dan, étaient également de la fête.

Seïbou. S. KAMISSOKO

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur