L’Union nationale des anciens footballeurs du Mali a un nouveau bureau : Moctar Sow, élu président

C’était à la Maison de la Presse, le dimanche 06 janvier 2019, que l’Union Nationale des Anciens Footballeurs du Mali (UNAFOM) a présenté son nouveau bureau à la Presse. Nombreux, étaient les anciens footballeurs et même des jeunes en pleines activités sportives qui ont fait le déplacement.

 L’Assemblée Générale de l’Union Nationale des Anciens Footballeurs du Mali (UNAFOM) a été convoquée par le Conseil des Sages de cette instance. Invité à ouvrir l’Assemblée Générale, le Président du Conseil des Sages de l’Union Nationale des Anciens Footballeurs du Mali (UNAFOM), Abdoulaye Diawara dit Blocus,  ancien Président de l’UNAFOM, ancien footballeur international du Mali a prôné l’union autour des valeurs et symboles du Foot, afin de sauver les anciens footballeurs maliens en détresse.

Le Président : « Compte-tenu de la situation actuelle que traverse notre union, nous avons été appelés à mettre en place un président avec le bureau, afin d’adoucir le climat qui prévaut en ce moment au sein de notre union, de ramener tout le monde à la raison, et de donner un autre visage à l’UNAFOM en tenant compte de tous les aspects positifs, en vue de sauver les anciens footballeurs en détresse et regarder le football dans la paix et la quiétude ».

Le nouveau bureau

Un bureau de 35 membres, lu par Siré Diallo et, avec à sa tête, Moctar Sow, ancien joueur international pour une durée de quatre ans.

Les attentes

Après la lecture du bureau, le Président du Conseil des Sages de l’UNAFOM, Abdoulaye Diawara dit Blocus, a tenu à rappeler la mission principale du nouveau bureau et a signifié les attentes du monde du football malien qui sont aussi très grandes que celles des anciens footballeurs.

Le Président : « Le nouveau bureau de l’UNAFOM a une tâche très délicate. Il doit s’occuper des anciens joueurs qui sont en détresse et s’occuper aussi du football malien qui est aussi en détresse. Nos attentes est que le football marche. Parce que si les anciens s’occupent bien des jeunes joueurs, cela ne peut que marcher et la quiétude est là, la paix est là, et les gens peuvent aller tranquillement au terrain et voir un beau foot et des joueurs qui sont bien. Nous œuvrons  aussi pour cela ».

Fin de l’Assemblée Générale

Avant de lever la séance, le Maitre de cérémonie, Jean Bosco a invité chaque participant dans la salle à signer un engagement solennel pour le football malien écrit en gros caractère sur une banderole : « Se dépasser quand tout va bien ! Se surpasser quand tout va mal ! Je m’engage pour le football malien. Et toi ? » Ainsi c’était libellé l’engagement.

Pépin Narcisse LOTI

 La Lettre du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur