L’objectif carton plein à domicile commence bien pour le Djoliba AC

Dans la douleur, les rouges de hèrèmakono ont arraché leurs trois premiers points à domicile pour la phase de groupe de la coupe CAF.

Pour le premier match en groupe devant son public le Djoliba AC de Bamako recevait ce dimanche au stade du 26 mars les sud-africains Bidvest Wits. Une rencontre très délicate pour l’équipe de coach Kouadjo qui était amputée de plusieurs éléments clés notamment les deux piliers de la charnière centrale. Et face à une équipe des Wits très joueuse, on ne pouvait qu’être inquiet.

Dès l’entame du match les hommes de coach Hunt ont pris le contrôle du Ballon sans pour autant être dangereux devant le but d’Adama Kéita. C’est plutôt les rouges qui profitent d’un de leurs temps forts pour ouvrir le score à la 30’ par l’intermédiaire de Talatou Djibo qui trompe Brandon d’un pointu après avoir été idéalement servi par Ousmane Coulibaly dans les 16m. C’est sur ce score qu’interviens la pause sans qu’aucune des deux équipes aient pu montrer grande chose à part un tir un peu vicieux de Domingo à la 43’ repoussé par Adama Kéita.

En deuxième période, on a vu les sud-africains revenir avec une grosse envie de revenir au score sans perdre leur football. Ils ont mis la pression sur la défense rouge et ont  failli obtenir l’égalisation par deux fois, à la 76’ et dans le temps additionnel, mais le gardien Kéita, puis le poteau ont permis aux hommes de Kouadjo de garder leur cage inviolée. Les djolibistes auraient même pu aggraver le score, sur peut être la seule vraie occasion de l’équipe en deuxième période, si Ousmane Coulibaly n’avait pas été trop altruiste à la 70’ en choisissant la passe au lieu de fusiller à bout portant le gardien des wits.

Le Djoliba a sauvé ses premiers trois points devant son public malgré les efforts de l’adversaire pour revenir au score. Les rouges réussissent du coup un bon début de la phase de poule après le nul lors du premier match à l’extérieurs et ils peuvent toujours viser l’objectif de faire le plein des points à domicile, c’est-à-dire neuf sur neuf possible.

À la fin de la rencontre, l’entraineur djolibiste a fait part de sa satisfaction après cette victoire contre une très belle équipe coachée par un très bon entraineur qui a fait souffrir son équipe, privée de plusieurs joueurs importants. Mais il a expliqué que l’essentiel, qui est la victoire, est acquis donc la manière importe peu.

Le coach Gavin Hunt de Bidvest Wits a, lui, aussi évoqué l’absence de joueurs cadres mais la malchance et l’état du terrain qui, selon lui, n’étaient l’idéal pour développement un bon football comme l’aimerait son équipe.

Grâce à cette victoire, les rouges partagent la tête du groupe C avec le Horoya de Conakry, qui s’est  imposé par le même score 1-0 face aux libyens d’Al-Nasr Benghazi. Les deux équipes sont à 4pts  chacune avec une meilleure différence de buts pour le Djoliba. Tandis que les Wits et les libyens de Benghazi restent à 1pts.

 

Reportage : Saïdou Guindo (stagiaire)

Malijet

 

Suivez-nous sur Facebook sur